Office Depot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Office Depot
logo de Office Depot
illustration de Office Depot

Création Mars 1986
Forme juridique SAS
Action NYSE : ODP
Siège social Boca RatonVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Steve Odland (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Commerce de détail
Produits Fournitures de bureau et mobilier
Sociétés sœurs Viking Direct
Filiales Office Depot France (jusqu'en 2017)
Effectif 66 000 (Janvier 2014)
Site web Site officiel

Capitalisation 1 093 M$ au 31/05/2019
Chiffre d'affaires 11 015 M$ en 2018
Résultat net 104 M$ en 2018

Office Depot est une entreprise spécialisée dans les fournitures de bureau. Fondée en 1986 en Floride (États-Unis), Office Depot compte 66 000 collaborateurs et plus de 2 200 magasins répartis dans 60 pays (dont 30 pays européens). L’entreprise a généré environ 16 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2014[1].

Historique[modifier | modifier le code]

En 2013, Office Depot fusionne avec Office Max. La fusion a été acceptée par les autorités de la concurrence américaine[2].

En , Staples annonce l'acquisition d'Office Depot pour 6,3 milliards de dollars, sous condition d'acceptation de l'offre par les autorités de la concurrence[3],[4].

En , cette acquisition est annulée de par le blocage d'un juge fédéral, après un avis négatif de la Federal Trade Commission[5].

Au début de 2017, Office Depot cède sa branche européenne, incluant Office Depot France, à Aurelius Equity Opportunities[6].

En , Office Depot a finalisé la cession de ses actifs sud-coréens à Excelsior Capital Asia[7] et prépare son désengagement d'Océanie : le groupe américain a signé un accord avec Platinum Equity afin de lui céder l'intégralité de ces actifs en Australie et Nouvelle-Zélande[8].

En , Office Depot a signé un accord avec Shanghai M & G Colipu Office Supplies afin de lui céder ses activités en Chine[9].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Actionnaires au [10]
Actionnaire Actions %
BlackRock Fund Advisors 74 088 085 13,5%
The Vanguard Group 55 298 315 10,1%
Dimensional Fund Advisors 46 732 156 8,54%
Hotchkis & Wiley 42 703 708 7,80%
Fairpointe Capital LLC 27 676 701 5,06%
LSV Asset Management 22 481 392 4,11%
SSgA Funds Management 18 715 609 3,42%
Towle & Co. 12 235 276 2,24%
Northern Trust Investments 11 823 488 2,16%
Paulson & Co. 10 000 000 1,83%

En Europe[modifier | modifier le code]

Début 2017, Aurelius Equity Opportunities rachète Office Depot Europe. Le fonds d'investissement est basé en Allemagne et son activité est particulièrement diversifiée : technologies de l'information, services aux entreprises, industrie, produits chimiques, biens de "consommation et de style de vie"[11].

En 2017 la filiale française Office Depot France a atteint un chiffre d'affaires de 327 millions d'euros mais avec un résultat négatif de 11 millions d'euros.

Le , Office Depot Europe annonce le placement en redressement judiciaire de sa filiale Office Depot France avec une perte de 20 % de son chiffre d'affaires en 2020[12]. Le CSE juge qu'Office Depot France est victime de la gouvernance d'Aurelius, actionnaire d'Office Depot Europe, un « fonds vautour », et s'inquiète pour les 1 750 salariés présents dans les 60 magasins de l'hexagone[13]. Le 28 septembre 2021, l'entreprise est liquidée par le tribunal de commerce de Lille, provoquant le licenciement de 963 salariés[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Supply Chain Magazine n° 94, page 36
  2. La fusion d’Office Depot et OfficeMax autorisée, Les Échos, 2 novembre 2013
  3. Staples agrees to buy Office Depot for $6.3 billion, Reuters, 4 février 2015
  4. « Fournitures de bureau : Office Depot racheté plus de 6 milliards de dollars », sur Les Echos, (consulté le )
  5. Staples et Office Depot renoncent à leur fusion, Stéphane Lauer, Le Monde, 11 mai 2016
  6. (en-US) « Private equity firm Aurelius to acquire Office Depot Europe », sur Fastmarkets RISI (consulté le )
  7. « Office Depot a finalisé la vente de ses activités en Corée », sur Capital.fr, (consulté le )
  8. « Office depot va céder ses activités en Australie et Nouvelle-Zélande à Platinum Equity », sur Capital.fr, (consulté le )
  9. « Office Depot quitte la Chine », sur Capital.fr, (consulté le )
  10. Zone Bourse, « Liste des actionnaires au 7 juin 2019 », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  11. Zone Bourse, « Aurelius : Actionnaires Dirigeants et Profil Société », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  12. « Office Dépôt annonce son placement en redressement judiciaire en France », sur Le HuffPost, (consulté le )
  13. « Office Depot, en redressement judiciaire, a été victime d'un «fonds vautour», accuse le CSE », sur LEFIGARO (consulté le )
  14. Damien Dole, « Office dépôt : l’entreprise liquidée, l’un des plus importants plans sociaux du quinquennat entériné », sur Libération (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]