Nymphée de Gennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nymphée gallo-romain)
Nymphée gallo-romain
Nymphée de Gennes.jpg
Nymphée de Gennes
Présentation
Type
Propriétaire
Propriété privée
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Logis de Mardron et place de l'ÉgliseVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Maine-et-Loire
voir sur la carte de Maine-et-Loire
Red pog.svg

Le nymphée de Gennes est un nymphée gallo-romain situé à Gennes (Maine-et-Loire), à une dizaine de kilomètres en aval de Saumur sur la Loire au lieu-dit Mardron[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le nymphée est situé dans une propriété privée, au lieu-dit Mardron près de l'église Saint-Vétérin sur la commune de Gennes. Sa façade est orientée au nord-ouest.

Description[modifier | modifier le code]

Les fouilles ont permis le dégagement de l'abside de 3,94 mètres de rayon, dont les piliers terminaux, en saillie, atteignent 4,75 mètres de hauteur. Dans la cella, six pilastres devaient supporter les statues des nymphes placées dans des niches, mais on n'a retrouvé qu'un bras de femme. L'eau était amenée au nymphée par un aqueduc de 800 mètres de long qui vient de la fontaine de Chapeau dont il est dit qu'elle a des pouvoirs bénéfiques[2].

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en 1812 que le nymphée a été pour la première fois décrit par Jean-François Bodin qui voyait des bains dans les deux mètres de paroi en demi-cercle qui sortait du sol. En 1839, V Godard-Faultrier reconnaît le parcours de l'aqueduc jusqu'au nymphée. Le monument est complètement mis au jour par Charles d'Achon et Paul de Farcy entre 1882 et 1898[2].

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1983[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Provost, « Gennes gallo-romain - Le sanctuaire des eaux de Gennes (Maine-et-Loire) », Revue archéologique et historique de l'Anjou,‎

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]