Nuance Communications

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nuance Communications, Inc.
logo de Nuance Communications

Création 1992 : sous le nom de Visioneer
Personnages clés Mark Benjamin (Chairman et CEO)
Forme juridique Société publique (NASDAQ : NUAN)
Action NASDAQ (NUAN)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Burlington (Massachusetts)
Direction Mark Benjamin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Microsoft
Activité Industrie du logicielVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits Logiciel[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Nuance Communications (Belgium) (d), Nuance Communications (Canada) (d), Nuance Communications (Austria) (d), Nuance (Italy) (d) et Nuance Communications (United Kingdom) (d)
Site web www.nuance.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d'affaires 1829 millions USD en 2019
Résultat net 214 millions USD en 2019[2]

Basée à Burlington, à la périphérie de Boston (Massachusetts), Nuance Communications est une multinationale américaine qui crée et commercialise des logiciels d’imagerie et de reconnaissance vocale pour les particuliers, les entreprises de toute taille, le secteur de la santé, mais également le secteur de la défense et les organisations gouvernementales. Les fonctionnalités phares des produits de Nuance sont la reconnaissance vocale intégrée, la reconnaissance optique de caractères, les solutions d'imagerie de bureau, les systèmes d’orientation des appels (call steering) et les systèmes de transcription médicale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Nuance est fondée en 1994, entre autres par l'ingénieur et informaticien Luc Julia[3]. Elle est à l'origine une startup dérivée du laboratoire de recherche technologique sur la reconnaissance vocale de l’institut américain SRI International. Basé à Menlo Park en Californie, Nuance déploie son premier système de reconnaissance vocale à grande échelle en 1996. Nuance compte parmi ses premiers projets l'automatisation de centres d'appels. Les premières applications de Nuance fonctionnaient sur les systèmes Windows et Solaris et étaient reliées à des cartes dialogiques pour le matériel de téléphonie.

Le , Nuance effectue une introduction en bourse sur le Nasdaq. Le , Nuance acquiert SpeechFront.

Après lui avoir fait de la concurrence sur le marché de la reconnaissance vocale pendant des années, ScanSoft (Société issue de Kurzweil Computer Products et acquise par Visioneer) acquiert Nuance en , qui en gardera le nom.

Le , Nuance cède sa division Document Imaging à Kofax[4].

En avril 2021, Microsoft annonce l'acquisition de Nuance pour 19,7 milliards de dollars[5].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Liste des principaux actionnaires au [6].

The Vanguard Group. 9,16%
ClearBridge Investments. 7,70%
Icahn Associates Holding. 6,43%
Victory Capital Management. 5,93%
FIL Investment Advisors. 3,43%
Primecap Management. 3,07%
The Boston Company 3,04%
BlackRock Fund Advisors 2,76%
Marsico Capital Management 2,69%
Criterion Capital Management 2,25%

Produits[modifier | modifier le code]

  • Equitrac
  • Copitrak
  • eCopy
  • SafeCom
  • Dragon NaturallySpeaking
  • Dragon Assistant
  • Dragon Dictate (autrefois connu sous le nom de MacSpeech)
  • Swype
  • Vocon Hybrid

Les produits suivants ont été cédés à KOFAX en 2019 :

  • Power PDF (Standard et Advanced)
  • PDF Converter pour Mac et PC
  • Paperport
  • Omnipage

Références[modifier | modifier le code]

  1. National Software Reference Library, (organisation)Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. https://www.zonebourse.com/Nuance-10945/fondamentaux/
  3. Gilles Fontaine, « Luc Julia, le gourou de l’IA à qui on ne dit pas non », sur challenges.fr,
  4. (en-US) « Nuance Completes Sale of Document Imaging Division to Kofax - February 1, 2019 », sur news.nuance.com (consulté le )
  5. Florian Dèbes, « Intelligence artificielle : Microsoft s'offre Nuance pour 19,7 milliards de dollars », sur Les Echos,
  6. Zone Bourse, « Nuance communications : Actionnaires. », sur www.zonebourse.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]