Nova Sintra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nova Sintra
Vila de Nova Sintra
Vue générale
Vue générale
Administration
Pays Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert
Municipalité Brava
Démographie
Population 1 049 hab. (est. 2012)
Géographie
Coordonnées 14° 52′ 00″ nord, 24° 42′ 00″ ouest
Altitude 520 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cap-Vert

Voir sur la carte administrative du Cap-Vert
City locator 14.svg
Nova Sintra

Nova Sintra est une localité du Cap-Vert, située sur l'île de Brava, dans les îles de Barlavento. Siège de la municipalité (concelho) de Brava, c'est une « ville » (Cidade) – un statut spécifique conféré automatiquement à tous les sièges de municipalités depuis 2010[1]. Elle tire son nom de la ville portugaise de Sintra.

Population[modifier | modifier le code]

Lors des recensements de 2000 et 2010, le nombre d'habitants était respectivement de 1 930 et 1 127. En 2012 il est estimé à 1 049.

Culture[modifier | modifier le code]

Monument à la mémoire d'Eugénio Tavares

Le nom de Nova Sintra est associé à celui de l'écrivain Eugénio Tavares qui en est originaire[2]. Une place, un musée, un monument et un établissement scolaire y témoignent de son rayonnement, tant littéraire que linguistique.

Une chanson de Cesária Évora, enregistrée en 1990 sur l'album Distino di Belita, s'intitule « Nova Sintra »[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (pt) Voir articles no  2 (« Definições »), no  5 (« Cidade ») et no  9 (« Elevação à categoria de Cidade ») de la loi no  77/VII/2010, publiée au B. O., no 32, Série I, du 23 août 2010 [1]
  2. (pt) Site dédié à Eugénio Tavares [2]
  3. (fr) Site dédié à Cesária Évora [3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Sabrina Requedaz et Laurent Delucchi, « Nova Sintra », in Cap-Vert, Éditions Olizane, Genève, 2011 (6e éd.), p. 165-168 (ISBN 978-2-88086-394-4)
  • (pt)(en) Orlando Rodrigues, « Nova Sintra. A cidade dos muitos miradouros / The town of many belvederes », in Fragata (TACV), no 20, mars-août 2011, p. 36-43

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :