Mindelo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mindelo
Mindelo
Vue sur le port
Administration
Pays Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert
Municipalité São Vicente
Démographie
Population 71 952 hab. (est. 2012)
Géographie
Coordonnées 16° 53′ 00″ nord, 24° 59′ 00″ ouest
Altitude 61 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Cap-Vert
Voir sur la carte administrative du Cap-Vert
City locator 14.svg
Mindelo

Mindelo est une ville (cidade) du Cap-Vert, située sur l'île de São Vicente, dont elle est la ville principale. Deuxième ville du pays, elle est tenue pour la capitale culturelle du Cap-Vert[1]. La baie de Mindelo fait partie du Club des plus belles baies du monde. Celle-ci décrit un demi-arc de cercle presque parfait. Il s'agit en fait d'une ancienne caldeira partiellement ennoyée.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville occupe un site naturel exceptionnel au nord-ouest de l'île de São Vicente. En effet elle s'est développée autour d'une baie formant un demi-cercle presque parfait, la baie de Porto Grande, que surplombe au sud le Monte Cara. Le Monte Cara, le mont visage en français, doit son nom à sa forme qui évoque celle d'un visage humain vu couché et de profil. La baie est en fait une ancienne caldeira aujourd'hui ennoyée. Elle offre un excellent lieu de mouillage pour les bateaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte postale de Mindelo, au début du XXe siècle

Une colonie portugaise a été établie à Mindelo en 1793 [2]. Elle a porté le nom de Nossa Senhora da Luz, puis de Leopoldina vers 1820 en l’honneur de la reine Marie-Léopoldine d'Autriche. En 1838, il a été rebaptisé Mindelo en référence au débarquement de Mindelo de 1832, au Portugal[2]:42–48 En 1879, elle est devenue une ville, et avait une population de 3 717 habitants [2]:61–63.

Population[modifier | modifier le code]

Lors des recensements de 2000 et 2010, le nombre d'habitants était respectivement de 62 970 et 70 430. En 2012 il est estimé à 71 952.

Culture[modifier | modifier le code]

Palais du gouverneur.

La ville est reconnue pour sa musique et ses musiciens et abrite un musée en l'honneur de la chanteuse Cesária Évora.

Transports[modifier | modifier le code]

La ville est desservie par l'aéroport international Cesária-Évora, inauguré en 2009 sous le nom d'aéroport de São Pedro et rebaptisé en 2012.

Enseignement supérieur[modifier | modifier le code]

L’université de Mindelo a été fondée en 2003.

Lieux de culte[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux de culte, il y a principalement des églises et des temples chrétiens : Diocèse de Mindelo (Église catholique), Église du Nazaréen, Église universelle du royaume de Dieu, Assemblées de Dieu [3]. Il y a aussi des mosquées musulmanes.

Personnalités nées à Mindelo[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les plus grands peintres du Cap-Vert sont nés ou vivent à Mindelo, ville promue capitale culturelle de la lusophonie en 2003 [1]. »
  2. a b et c Génese e desenvolvimento da cidade do Mindelo: a preservação de uma identidade, Fred Yanick Fonseca Delgado, 2016, p. 34
  3. J. Gordon Melton, Martin Baumann, ‘‘Religions of the World: A Comprehensive Encyclopedia of Beliefs and Practices’’, ABC-CLIO, USA, 2010, p. 505

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sabrina Requedaz et Laurent Delucchi, « Mindelo », in Cap-Vert, Éditions Olizane, Genève, 2011 (6e éd.), p. 286-301 (ISBN 978-2-88086-394-4)
  • (pt) António Leão Correia e Silva, Nos tempos do Porto Grande do Mindelo, Centro Cultural Português, Praia, Mindelo, 2000, 203 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :