Santa Maria (Cap-Vert)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Santa Maria
Santa Maria (Cap-Vert)
Vue aérienne de Santa Maria
Administration
Pays Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert
Municipalité Sal
Démographie
Population 25 779 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 16° 36′ 00″ nord, 22° 54′ 20″ ouest
Altitude 12 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Cap-Vert
Voir sur la carte administrative du Cap-Vert
City locator 14.svg
Santa Maria

Santa Maria est une localité du Cap-Vert située au sud de l'île de Sal, dans les îles de Barlavento. Elle a le statut de « ville » (cidade) depuis 2010[1].

Plage près de Santa Maria.

C'est un haut-lieu du tourisme balnéaire. Santa Maria contribue, dans une large mesure, à la croissance et au développement du pays, dans le secteur du tourisme, étant la ville avec le plus grand nombre d'hôtels, situé à proximité des plus belles plages de l'île.

Histoire[modifier | modifier le code]

Santa Maria a été fondée in 1830 pour la production de sel de mer. La production annuelle s'élevait alors à plus de 30 000 tonnes[2]. Un quai a été construit à Ponta de Vera Cruz et une petite voie ferrée acheminait des wagonnets de sel vers le quai de chargement. Le gros de la production était exporté au Brésil, puis cela a cessé brutalement en 1887, quand le Brésil a imposé des taxes d'importation sur le sel pour protéger sa propre production. La ville déclina jusqu'en 1920, puis un investisseur portugais repris la production de sel qui s'étendit jusqu'en 1984[2]. En 1935, Santa Maria passa du statut de village à celui de ville[3].

En 1967, un industriel belge du nom de Georges Vynckier a ouvert le premier resort de l'île, le Morabeza. Après 1986, le tourisme balnéaire devint la principale activité de l'île et beaucoup d’hôtels furent construis à l'extrémité sud-ouest de l'île, à côté de Santa Maria[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) Voir articles no 2 (« Definições »), no 5 (« Cidade ») et no 9 (« Elevação à categoria de Cidade ») de la loi no  77/VII/2010, publiée au B. O., no 32, Série I, du 23 août 2010 [1]
  2. a b et c (en) « Promex Sal Brochure » (consulté le 1er janvier 2019).
  3. História da Ilha do Sal, Câmara Municipal do Sal

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]