Noël Pasquier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
PASQUIER
Pasquier.jpeg
Naissance
(78 ans)
Alger
Nationalité
Française
Activités
Formation
Études musicales supérieures, licence d'histoire de l'art, École nationale supérieure des Arts Décoratifs Paris, École Nationale Supérieure des Beaux-Arts Paris
Maître
Gromaire
Mouvement
Art total
Mécènes
Monceau
Influencé par
Hartung, Soulages, Debré, Joan Mitchel
Distinctions
Cité Internationale des Arts, Prix EDF, Prix Fondation Colas, Prix Biennale de tapisserie de Beauvais, Chevalier des Arts et des Lettres...
Œuvres principales
Sculptures Tour Montparnasse Paris, Fresques murales et plafonds, 2 000 m2 Télécom Tuileries Paris, Acier corten Brest, Tapisserie 130 m2 New York...
Compléments
Recherches Liaison des Arts, Pratique musicale : orgue, piano,

Noël Pasquier est un artiste français né en 1941, qui vit et travaille à Paris et en Bretagne[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

De l'œuvre monumentale aux tout petits formats, l'artiste explore toutes les dimensions de son art. Un art qu'il décline sur de multiples médiums, puisqu'il travaille aussi bien le bronze que le textile, la céramique que le papier, la toile que le marbre ou le verre.

On retrouve les œuvres de Pasquier dans les collections importantes (institutionnelles ou privées) des artistes de la deuxième moitié du XXe siècle.

Outre ses expositions régulières à New York, Noël Pasquier expose à Londres, Tokyo, Budapest, Sao Paolo, Tel-Aviv, Beyrouth, Shanghai, Singapour, Boston, Chicago[2], en Allemagne, en Italie…

En matière d'art public, il a peint tout un quartier à Suresnes; ses peintures murales ornent la gare TGV de Rennes[3]; il a créé de nombreux objets pour les musées, illustré des œuvres littéraires; son œuvre gravé est déposé à la BNF à Paris, à la Public Library de New York.

Colorées et variées, souvent empreintes du bleu qui lui est cher, ces œuvres réveillent l'esprit d'enfance au fond de notre mémoire.

Noël Pasquier fait partie du courant artistique de l'abstraction lyrique[4].

Il devient chevalier de l'ordre des Arts et Lettres en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Pasquier à son atelier parisien en 2009
Pasquier à son atelier parisien en 2009

Blog d'actualité : www.noel-pasquier.com

Site officiel

Chaîne vidéo dailymotion

Chaîne vidéo youtube

  1. Patrick GUYOMARD, « Au tribunal, l'histoire de cette toile qui vous toise », sur Ouest-France.fr, (consulté le 6 janvier 2020)
  2. « Du bleu, du rouge et du noir : Noël Pasquier expose son ressenti du monde », sur Franceinfo, (consulté le 6 janvier 2020)
  3. « Exposition de Noël Pasquier, peintre de matières, de rythmes et d'émotions », sur Franceinfo, (consulté le 6 janvier 2020)
  4. Paris Art Noël Pasquier, Bleu… et autres