Nkol-Ndongo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nkol-Ndongo
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Centre
Département Mfoundi
Commune Yaoundé IV

Nkol-Ndongo encore appelé Nkum Akag est un quartier de la ville de Yaoundé, capitale du Cameroun, situé dans l'arrondissement de Yaoundé IV⁣⁣, ⁣ subdivision de la Communauté Urbaine de Yaoundé[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Nkol-Ndongo, en langue ewondo, est formé de deux termes «Nkol» signifiant colline ou ravin et «ndongo» fait reférence à un rite de sanation et purification réservé aux femmes[2]. Selon l'Abbé Pierre Mviena Obama, prêtre catholique, ce rite était programmé lorsqu'un ou plusieurs membres de la communauté commettaient des souillures[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Quartier Nkol-Ndongo est délimité par les quartiers Mvog-Ada, Anguissa, Mvog-Mbi, et Kondengui.

Éducation[modifier | modifier le code]

Nkol-Ndongo comprend plusieurs établissements publiques et privées destinés à l'éducation et la formation des membres de sa communauté.

- Lycée de Nkol-Ndongo

- Ecoles publiques 1 et 2 de Nkolndongo

Santé[modifier | modifier le code]

- Hôpital de la CASS Centre d'animation sociale et sanitaire[4] [5]

- Clinique Bon Pasteur

-Pharmacie Nkol-Ndongo

Lieux de culte[modifier | modifier le code]

- Paroisse Saint Charles Lwanga de Nkol-Ndongo[6] [7]

- Paroisse EEC Eglise Evangelique du Cameroun

- Eglise Presbyterienne Reformée

Lieux populaires[modifier | modifier le code]

- Marché de Nkol-Ndongo[8]

- Carrefour Iptech

- Banque[9]

- Le club de Football Canon Sportif de Yaoundé[10]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. République du Cameroun, DECRET N°87-1365 DU 24 SEPTEMBRE 1987. Portant création de la communauté urbaine de yaoundé, Cameroun, Communes et Villes unies du Cameroun, , 5 p., p. 5
  2. « L'origine des noms de 20 quartiers de Yaoundé », sur Auletch, (consulté le )
  3. Jean-Marie Essono, Yaoundé, une ville, une histoire, Yaoundé, Editions Asuzoa, , 675 p. (ISBN 978-9956-687-02-2), p. 526
  4. « Yaoundé : un centre d’état-civil au Cass de Nkolndongo », sur www.cameroon-tribune.cm (consulté le )
  5. « Hôpital de la CASS », sur Mapcarta (consulté le )
  6. Pali Gilbert, « Archidiocèse de Yaoundé », sur www.cenc.cm (consulté le )
  7. « L'histoire du Marché exotique et illégal de Nkolndongo, Yaoundé » (consulté le )
  8. https://www.cameroon-tribune.cm/article.html/42111/fr.html/marche-de-nkolndongo-une-gibeciere-au-coeur-de-yaounde
  9. https://www.ubacameroon.com/ UBA
  10. https://www.memoireonline.com/05/20/11845/m_Culture-et-football-au-Cameroun-le-cas-du-canon-sportif-de-Yaounde-dans-la-region-du-centre-une27.html#_Toc367962033 CSY

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Marie Essono, Yaoundé : une ville, une histoire, Yaoundé, Asuzoa, , 675 p. (ISBN 978-9956-687-02-2)
  • Jean-Emmanuel Pondi, Redécouvrir Yaoundé ! Une fresque historique et diplomatique de la capitale camerounaise, Editions Afric’Eveil, 2013, 160P. ((ISBN 978 9956-7-4501-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]