Nikolaï Krasnov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nikola Krasnov)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Krasnov.
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Nikolaï Krasnov
Présentation
Naissance
Khomoutovo, près de Moscou (Empire russe)
Décès (à 75 ans)
Belgrade (Royaume de Yougoslavie)
Nationalité Russe

Nikolaï Petrovitch Krasnov (en bulgare : Nikolaj Petrovič Krasnov ; en russe : Никола́й Петро́вич Красно́в), né le à Khomoutovo, près de Moscou et mort le à Belgrade, est un architecte russe important de son époque par ses créations, tant dans le domaine de l'architecture et de l'urbanisme que dans la décoration d'intérieur et les arts appliqués. Après la révolution, il a émigré en Serbie où il a beaucoup travaillé et, notamment à Belgrade. Il représente alors l'historicisme académique serbe dans l'entre-deux-guerres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nikolaï Krasnov est né le près de Moscou en Russie. Il étudie à l'École de peinture, de sculpture et d'architecture de Moscou en 1885 puis devient architecte de la ville de Yalta, en Crimée, où il construisit un certain nombre d'édifices et de villas. Il se rend célèbre pour la construction de l'extravagante villa Dulber (1895-1897), construite en style néomauresque pour le grand-duc Pierre Nikolaïevitch de Russie. Il est aussi l'architecte du palais Youssoupoff à Koreïz, puis de l'immense palais de Livadia bâti pour la famille impériale.

Nikolaï Krasnov émigre après la révolution d'Octobre. En 1919, il passe par Gallipoli, puis s'installe à Malte. Ensuite, à l'invitation du Conseil des ingénieurs et des techniciens russes, établie au royaume de Yougoslavie, il vient d'établir à Belgrade en 1922.

Krasnov s'imprégna rapidement des tendances modernes de l'architecture serbe et travailla au ministère au service architectural du ministère de la Construction, où il disposait du statut d'ingénieur contractuel, d'inspecteur des bâtiments. Il se fit rapidement remarquer et devint l'un des architectes privilégiés pour les édifices publiques et royaux, construisant de nombreux édifices entre 1923 et 1939.

Nikolaj Krasnov est mort le et il est enterré dans la section russe du Nouveau cimetière de Belgrade.

Œuvres[modifier | modifier le code]

En Crimée[modifier | modifier le code]

À Belgrade[modifier | modifier le code]

Actuel bâtiment du ministère des Affaires étrangères

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]