Nika Melia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nika Melia
Image dans Infobox.
Fonction
Membre du parlement de Géorgie
depuis le
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
ნიკა მელიაVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
ნიკანორ მელიაVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique

Nikanor (Nika) Melia (né le 21 décembre 1979) est un homme politique géorgien qui est président du Mouvement national uni. Il est membre du parlement de Géorgie. Il est député géorgien du Mouvement national uni de 2016 à 2019. Il est remplacé par Badri Basishvili (en).

Melia est titulaire d'une maîtrise en relations internationales de l'Oxford Brookes University.

Il est le seul candidat de l'opposition à prendre la 1re place à l'un des tours de l'élection législative géorgienne de 2020, mais il boycotte le second tour.

En juin 2019, il est libéré sous caution après avoir été accusé d'avoir organisé ou géré des violences de groupe ou d'y avoir participé, lors des manifestations géorgiennes du 20 au 21 juin à Tbilissi.

En décembre 2020, après la démission de Grigol Vachadze, il est élu président du Mouvement national uni. Le 23 février 2021, les forces spéciales et la police prennent d'assaut le bureau du MNU et arrêtent Nika Melia. Melia dénonce les accusation de violence et les considère comme politiques. Melia reste en prison 3 mois avant d'être libéré dans le cadre d'un accord obtenu par l'Union européenne[1].

En , Kakha Kaladze se représente au poste de maire de Tblissi. Il arrive en tête au premier tour avec 45 % des voix devant Melia et l'emporte au second tour. Melia dénonce des élections truquées[1],[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]