Night Ranger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Night Ranger
Description de cette image, également commentée ci-après
Night Ranger en concert.
Informations générales
Autre(s) nom(s) Stereo (1979–1980), Ranger (1980–1982), Nightranger (1982)
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hard rock, heavy metal[1],[2], glam metal[3] (débuts)
Années actives Depuis 1979 (pause entre 1989-1991)
Labels MCA, Boardwalk, CMC International, Universal, Legacy
Composition du groupe
Membres Jack Blades
Brad Gillis
Kelly Keagy
Eric Levy
Keri Kelli
Anciens membres Alan Fitzgerald
Jeff Watson
Jesse Bradman
Gary Moon
David Zaijcek (Zajicek)
Michael Lardie
Reb Beach
Christian Matthew Cullen
Joel Hoekstra
Deen Castronovo
Brandon Ethridge
Fred Coury

Night Ranger est un groupe de hard rock américain, originaire de San Francisco, en Californie. Il est formé à la fin des années 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Années 1970–1980[modifier | modifier le code]

Les membres fondateurs de Night Ranger sont Jack Blades (basse, voix), Kelly Keagy (batterie, voix), Jeff Watson (guitare), Brad Gillis (guitare) et Alan Fitzgerald (clavier). Lors de la sortie de son premier album (Dawn Patrol, 1982), le groupe obtient du succès avec la chanson Don't Tell Me You Love Me. C'est cependant le deuxième album (Midnight Madness), lancé l'année suivante, qui le fait vraiment connaître grâce à la ballade Sister Christian. Le troisième album (Seven Wishes, 1985) connaît aussi du succès, notamment grâce aux pièces Sentimental Street, Four in the Morning et Goodbye.

Tout au long des années 1980, le groupe effectue de longues tournées à travers le monde. Quelques autres albums suivront : Big Life (1987), Man in Motion (1989), Live in Japan (1990), Greatest Hits (1990), et Feeding off the Mojo (1995).

Années 1990–2000[modifier | modifier le code]

Night Ranger en 2008.

En 1996, après une pause et certains autres projets musicaux (albums en solo, Damn Yankees, Shaw/Blades), les membres de Night Ranger se réunissent au Japon pour une série de concerts. Ils retournent alors en studio et lancent successivement deux nouveaux albums (Neverland, 1997, et Seven, 1998).

En 2005 paraît une compilation remixée des plus grands succès du groupe (Hits, Acoustic and Rarities). Night Ranger offre un nouvel album studio intitulé Hole in the Sun en août 2007, suivi quelques mois plus tard d'un disque double enregistré en concert au Japon, intitulé Rockin' Shibuya.

En janvier 2008, lors d'une interview en podcast avec Stuck in the 80s, Blades explique que leur dernier album, Hole in the Sun, sera publié en 2008 et soutenu par une tournée supplémentaire. Il explique aussi qu'il volera jusqu'à Guantanamo Bay, à Cuba, pour jouer un concert pour la Navy et les Marines basés sur l'île. En date, Night Ranger compte 16 million d'exemplaires vendus[4].

Années 2010[modifier | modifier le code]

Le 8 mars 2011, Night Ranger annonce un nouveau membre, Eric Levy (Garaj Mahal), et le départ de Christian Matthew Cullen[5]. En juin 2011 paraît Somewhere in California, le dixième album studio du groupe, dont la première chanson, Growin' up in California, relate les origines de la formation. En octobre 2012 paraît un DVD intitulé Live and Acoustic - 24 Strings and a Drummer - il s'agit d'un concert intime auquel assistent amis et parents des membres du groupe[6]. Le DVD célèbre notamment les 30 ans écoulés depuis la parution du premier album de Night Ranger.

Les onzième et douzième albums du groupe sont lancés en 2014 (High Road) et 2017 (Don't Let Up). La tournée supportant l'album Don't Let Up est présentée comme la célébration du 35e anniversaire de Night Ranger. Le batteur Kelly Keagy doit s'absenter temporairement, pour des raisons de santé, lors de cette tournée ; il est remplacé entre autres par l'ancien batteur de Journey, Deen Castronovo. Cet événement Blades à interpréter toutes les chansons du groupe, alors qu'elles sont normalement partagées entre Keagy et lui.

Au fil des ans, deux membres fondateurs (Jeff Watson et Alan Fitzgerald) sont remplacés, mais Jack Blades, Kelly Keagy et Brad Gillis sont toujours de la partie, ce qui fait du groupe l'un des plus durables du monde de la musique rock.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Jack Blades – basse, chœurs, guitare rythmique, guitare acoustique (1979–1989, depuis 1996)
  • Brad Gillis – guitare rythmique, guitare solo, chœurs (depuis 1979)
  • Kelly Keagy – batterie, percussions, chant, chœurs (depuis 1979)
  • Eric Levy – claviers, piano, chœurs (depuis 2011)
  • Keri Kelli – guitare rythmique, solo, chœurs (depuis 2014 ; 2012-2013 remplaçant de Hoekstra)

Membres de tournée[modifier | modifier le code]

  • Jesse Bradman – claviers, piano, chœurs (1988–1989, replacement pour Fitzgerald), claviers sur Man in Motion (1988), chœurs sur Neverland (1997)
  • David Zaijcek (Zajicek) – guitare rythmique, claviers, chœurs (1993–1996, membre additionnel), guitare rythmique sur Feeding off the Mojo (1995)
  • Reb Beach – guitare rythmique, chœurs (2007–2008 ; replacement de Watson)
  • Deen Castronovo – batterie, percussions, chœurs, chant (2011, 2017 ; tournée et remplaçant de Keagy)[7]
  • Brandon Ethridge – claviers, piano, chœurs (2012 ; remplaçant de Levy)
  • Fred Coury – batterie, percussions, chant, chœurs (2017 ; remplaçant de Keagy)[7]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Alan Fitzgerald – claviers, piano, synthétiseur, chœurs (1980–1988, 1996–2003)
  • Jeff Watson – guitare rythmique, guitare solo, chœurs, claviers (1980–1989, 1991, 1996–2007)
  • Gary Moon – basse, chant, chœurs (1989, 1991–1996)
  • Michael Lardie – claviers, piano, chœurs (2003–2007)
  • Christian Matthew Cullen – claviers, piano, chœurs (2007–2011)
  • Joel Hoekstra – guitare rythmique, guitare solo, chœurs (2008–2014)

Membres de session[modifier | modifier le code]

  • Mike Beard – effets sonores sur Dawn Patrol (1982
  • Glenn Hughes – chœurs sur (You Can Still) Rock in America de Midnight Madness (1983)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Dawn Patrol
  • 1983 : Midnight Madness
  • 1985 : 7 Wishes
  • 1987 : Big Life
  • 1995 : Feeding Off the Mojo
  • 1997 : Neverland
  • 1998 : Seven
  • 2005 : Hits: Acoustic and Rarities
  • 2007 : Hole in the Sun
  • 2011 : Somewhere in California
  • 2014 : High Road
  • 2017 : Don't Let Up

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Live in Japan
  • 1998 : Rock in Japan: Greatest Hits Live
  • 2007 : Extended Versions
  • 2008 : Rockin' Shibuya 2007
  • 2012 : 24 Strings and a Drummer - Live and Acoustic
  • 2016 : 35 Years and a Night in Chicago

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Night Ranger | Biography & History », AllMusic
  2. (en) « 30 Years Ago: Night Ranger Release ‘Midnight Madness », Ultimate Classic Rock.
  3. (en) 5 hilariously awesome hair metal bands of the 80s
  4. (en) « Stuck in the '80s | tampabay.com: Archives », Blogs.tampabay.com, (consulté le 15 septembre 2009).
  5. (en) « Please Make Welcome Eric Levy| nightranger.com: News », nightranger.com, (consulté le 16 mars 2011).
  6. (en) « Night Ranger To Release 24 Strings and a Drummer », Bravewords, .
  7. a et b « NIGHT RANGER's KELLY KEAGY Takes Leave Of Absence Following Successful Heart Procedure », sur blabbermouth.net, (consulté le 25 juin 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]