Nicolas Roland Payen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nicolas Roland Payen
Image dans Infobox.
Le Pa-49.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
Nationalité
Activités

Nicolas Roland Payen né le à Athis-Mons et mort le , est un constructeur aéronautique reconnu comme le créateur[1] du premier avion à aile delta qui a volé (1935).

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1929, il crée à Athis-Mons l'Association sportive d'aviation légère « Les Goélands », où il construit son premier aéronef : un planeur monopoutre allemand « Zogling ». Il dépose en avec Robert Sauvage un brevet pour un avion à aile delta dénommé « Avion Autoplan ». Il construit nombre de prototypes pour mettre en valeur ce type de voilure. Du SP-260, avion de vitesse, au Pa-101 « Flèche volante », Roland Payen démontre les avantages de son type de voilure très en avance sur son temps.

Il construit entre autres le Pa-49, le plus petit avion à réaction à aile delta du monde, qui fit son premier vol en décembre 1953 et actuellement conservé au musée de l'air et de l'espace (France).

Il crée dans les années 1950 l'association « Les Amis du château féodal de Montlhéry ». Dans les années 1970, il s’intéresse au château de Marcoussis, jusque dans les années 1990, lors desquelles il est remplacé par l'AHM, dont il fut membre et président d'honneur jusqu'à sa mort. Il l'est encore aujourd'hui. Il se faisait appeler « Roland » pour son association et « Nicolas » pour l'aéronautique.

Il consacre sa retraite à réaliser ou restaurer des modèles anciens conservés par l'Amicale Jean-Baptiste Salis. Il crée l'association « Athis-Paray », qui installe le musée Delta pour sauver quelques appareils historiques (dont des ailes delta) de la destruction. On peut y voir un certain nombre de ses modèles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'invention de l'avion à aile delta date du XIXe siècle, voir la section « historique » dans l'article « aile delta ».

Lien externe[modifier | modifier le code]