Nikolaï Kamanine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nicolaï Kamanine)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’astronautique
Cet article est une ébauche concernant l’astronautique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Nicolaï Kamanine
Stamp R18 10 12 cropped.jpg

Nikolaï Kamanine

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
Académie militaire de l'État major des forces armées de la Fédération de Russie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Parti politique
Grade militaire
Colonel-général de l'Aviation (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conflit
Distinctions
Liste détaillée
Ordre de Lénine
Ordre de l'Étoile rouge
Ordre de Koutouzov de 2e classe (d)
Médaille pour la capture de Vienne (en)
Médaille pour la capture de Budapest (en)
Médaille « Pour le développement des terres vierges » (en)
Ordre de Souvorov, 2e classe (d)
Ordre de la Révolution d'Octobre
Médaille pour la victoire sur l'Allemagne dans la Grande guerre patriotique de 1941-1945
Médaille du XXe anniversaire de l'Armée rouge des ouvriers et des paysans (en)
Ordre du Drapeau rouge
Héros de l'Union soviétique
Médaille « vétéran des forces armées de l'URSS » (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Nikolaï Petrovitch Kamanine (en russe : Никола́й Петро́вич Кама́нин), né le à Melenki, dans le gouvernement de Vladimir (Empire russe) et décédé le à Moscou (Union soviétique) est un aviateur militaire soviétique et une des personnalités ayant joué un rôle important dans les débuts du programme spatial soviétique.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1934, il se distingue en jouant un rôle majeur dans le sauvetage aérien de l'équipage du brise-glace Tcheliouskine qui dut se réfugier sur la banquise après le naufrage de son navire.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il gravit rapidement les échelons et termine comme colonel général de l'Armée de l'air soviétique.

De 1960 à 1971, il commande le corps des cosmonautes soviétiques et dans ce poste, qu'il est le premier à occuper, il met au point les méthodes de sélection et d'entrainement. Il participe à nombre de décisions cruciales du programme spatial soviétique. Le journal qu'il tient durant cette période et qui a été publié entre 1995 et 2001 constitue une des sources d'information les plus importantes sur les coulisses de l'astronautique soviétique[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Kamanin », sur Astronautix : site de Mark Wade (consulté le 11 avril 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]