Nice Lawn Tennis Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nice Lawn Tennis Club

Généralités
Fondation 1890
Siège 5 avenue Suzanne Lenglen
Nice
Président Franck Balabanian
Site web niceltc.com

Le Nice Lawn Tennis Club (Nice LTC) est un club de tennis situé à Nice (Alpes-Maritimes), au 5 avenue Suzanne Lenglen. Il est présidé par Franck Balabanian depuis le , suite à la révocation de Bernard Leydet[1], dirigeant du club pendant 23 ans.

Il est le premier club de tennis de province en termes de licenciés selon Nice-Matin en 2013[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le club est créé en 1890 et prend rapidement son essor en rassemblant plusieurs centaines de personnes. En 1897, il s'installe sur son emplacement actuel, dans le quartier du Parc-Impérial. Il accueille au début de son histoire l'aristocratie européenne en vacances à Nice et compte dans ses rangs des joueurs tels que Suzanne Lenglen et Max Decugis[3].

Par la suite, le club se modernise avec notamment la création d'un court central entouré de gradins. Les années 1960 sont marquées par une forte progression de l'équipe masculine du club jusqu'à la montée en première division en 1970. Les joueurs sont alors Robert Haillet, Pierre Darmon, Jean-Noël Grinda et Jean-Claude Molinari[3]. De 1977 à 1980, le club est champion de France de tennis par équipe. En 1980, il devient champion d'Europe par équipe, avec dans ses rangs : Yannick Noah, Jean-Louis Haillet, Dominique Bedel, Bernard Paul, Christophe Casa, Gilles Moretton ou encore Patrice Beust[3].

En 1971, le club crée l'Open de Nice, un tournoi de tennis masculin qui se tiendra jusqu'en 1995. Récemment, en 2010, il est relancé en catégorie World Tour 250 sous le nom d'Open de Nice Côte d’Azur.

Équipements[modifier | modifier le code]

Le club dispose de dix-huit courts de tennis en terre battue et de deux courts de padel[4]. Il est également équipé de salles de musculation, de fitness, de yoga, d'un sauna[5] ainsi que d'un « club house » comprenant un restaurant avec terrasse, une salle de bridge, des salles de réunion et une boutique[6]. En 1997, les installations du club accueillirent la demi-finale dames de la Fed Cup entre la France et la Belgique.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le président du plus célèbre club de tennis niçois révoqué après des soupçons de malversation », sur www.nicematin.com, (consulté le 14 octobre 2017)
  2. « Le Nice LTC, premier club de tennis de province au nombre de licenciés », sur www.nicematin.com, Nice-Matin, (consulté le 20 février 2013)
  3. a b et c Historique, site officiel du Nice Lawn Tennis Club. Consulté le 23 décembre 2010.
  4. « Tennis », sur http://www.niceltc.com (consulté le 12 décembre 2014)
  5. Salle de sport, site officiel du Nice Lawn Tennis Club. Consulté le 23 décembre 2010.
  6. Club House, site officiel du Nice Lawn Tennis Club. Consulté le 23 décembre 2010.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel