Robert Haillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haillet.

Robert Haillet
Image illustrative de l’article Robert Haillet
Carrière professionnelle
fin juillet 1960
Naissance
Pau
Décès (à 80 ans)
Nice
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Palmarès
En simple
Titres 3
Finales perdues 2
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - 1/2 1/16 1/64
Double - 1/32 1/32 -
Mixte - 1/16 1/32

Robert Haillet, né le à Pau et mort le à Nice, est un joueur français de tennis amateur de 1949 à 1960 et professionnel dans les années 1960.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Haillet est né en 1931 à Pau, au-dessus du Trinquet, au parc Beaumont[1]. Ses parents géraient le Lawn Tennis Club de Pau. Son père Constant Haillet, était professeur de tennis et conseiller municipal à Pau de 1942 à 1946.

Robert Haillet a été numéro 1 français à deux reprises, en 1956 et 1958, et champion de France (Le National) à trois reprises en 1955, 1956 et 1958. Il fut l'un des piliers de l'équipe de France de Coupe Davis, totalisant 23 sélections pour 43 matchs (30 victoires).

En 1960, il atteint les demi-finales à Roland-Garros où il est battu par le futur vainqueur, l'Italien Nicola Pietrangeli. Il avait atteint les quarts de finale du tournoi en 1957 et 1958. Il joue les qualifications de l'US Open 1950. Il est vainqueur du tournoi de Monte Carlo en 1958 et 1959 ; il avait été finaliste de la Coupe Marcel Poree 1953 et du tournoi de Monte Carlo d'été 1953.

Son match le plus mémorable reste son affrontement contre Budge Patty (tête de série no 4) en quart de finale de Roland-Garros en 1958. Alors que l'Américain mène 7-5, 5-7, 8-10, 6-4, 5-0, 40/0 et trois balles de matchs sur son service, Haillet remporte onze points d'affilée et sauve encore deux balles de matchs à 5-3 sur son service cette fois, avant de remporter finalement le match par sept jeux consécutifs. Score final : 5-7, 7-5, 10-8, 4-6, 7-5 et cinq balles de matchs sauvées au total. Il perd ensuite en demi-finale contre Luis Ayala 6-0, 7-5, 6-4 qui sera lui-même battu par Mervyn Rose en finale 6-3, 6-4, 6-4.

Passé professionnel en juillet 1960, il joue le championnat professionnel de Roland Garros entre 1962 et 1968. Il atteint notamment les quarts de finale à deux reprises en 1963 et 1966[2].

Après sa carrière professionnelle, il a entraîné les équipes de Coupe Davis de France, d'Italie et d'Espagne.

En 1964, il devient directeur commercial chez Adidas où il élabore la "chaussure de tennis Robert Haillet", qui prend à partir de 1970 le nom de Adidas "Stan Smith".

Il est le père du joueur de tennis professionnel Jean-Louis Haillet. En 2009, il retrouve son premier amour Francine Larroque, comme lui native de Pau, devenue entre-temps chirurgienne à San Francisco. Ils se marient et vivent à Nice. Il meurt à Nice le 26 septembre 2011, le jour de ses 80 ans des suites d'une opération chirurgicale[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Internationaux de France : demi-finaliste en 1960, quart de finale en 1957 et 1958
  • Tournoi de Monte-Carlo : vainqueur en 1958 et 1959.
  • La Hague European Pro : vainqueur en 1965.

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1950 - 1/32 1/32 -
1951 - 1/32 1/64 -
1952 - 1/16 1/32 -
1953 - 1/32 - -
1954 - 1/32 - -
1955 - 1/32 1/32 -
1956 - 1/16 - -
1957 - 1/4 1/16 -
1958 - 1/4 1/64 1/64
1959 - 1/16 - -
1960 - Demi-finale 1/32 -
1968 - - 1/64
Terry Addison
-
1969 - 1/64
Jan Kukal
- -

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1968 - 1er tour (1/32)
Drapeau : France Jean Borotra
Drapeau : Belgique Claude De Gronckel
Drapeau : Nouvelle-Zélande Brian Fairlie
1er tour (1/32)
Drapeau : France Jean Courcol
Drapeau : Colombie William Alvarez
Drapeau : Brésil Carlos Fernandez
-
1969 - 1er tour (1/32)
Drapeau : France Bernard Montrenaud
Drapeau : Australie John Alexander
Drapeau : Australie Phil Dent
- -

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]