Niagara Scow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vue du Niagara Scow.

Le Niagara Scow, ou Iron Scow, est une épave de la Niagara, en Ontario, au Canada. Reste d'une gabare accidentée en 1918, elle demeure bloquée dans le courant par des rochers en amont des chutes Horsehoe depuis cette époque.

Devenue une attraction touristique des chutes du Niagara, l’épave, de plus en plus dégradée, se déplace pour la première fois à l’automne 2019, sur une cinquantaine de mètres, libérée des rochers par de fortes intempéries[1],[2].

Naufrage[modifier | modifier le code]

Le , alors que Gustav Löfberg et James Harris travaillent à bord sur l’extraction de matériaux du fond de l’eau, à un peu plus d’un kilomètre des chutes Horsehoe[3], le câble reliant la gabare à un remorqueur rompt et celle-ci commence à dériver. En laissant l’eau infiltrer le bateau, ils parviennent à l’échouer sur des rochers, à 600 mètres du bord des chutes[4].

Leur sauvetage est rendu particulièrement complexe par la dangerosité des rapides à cet endroit. Une installation de cordes et de toile permet finalement de sauver les deux hommes, avec l’aide d’un vétéran canadien de la Première Guerre mondiale, William “Red” Hill Sr. (en), qui est allé démêler les cordes qui s’étaient bloquées[4]. Le centenaire de l’opération de sauvetage est célébré en 2018[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]