New Zealand Nuclear Free Zone, Disarmament, and Arms Control Act 1987

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la politique en Nouvelle-Zélande
Cet article est une ébauche concernant la politique en Nouvelle-Zélande.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La New Zealand Nuclear Free Zone, Disarmament, and Arms Control Act 1987 est une loi néo-zélandaise ratifiée par le quatrième gouvernement travailliste en 1987 « pour établir un territoire dénucléarisé en Nouvelle-Zélande, promouvoir et encourager une contribution active et effective de la Nouvelle-Zélande dans le processus international de désarmement et de maitrises des armements »[1]. Cette loi entérine dans la législation néo-zélandaise le Traité de Rarotonga, qui fait du Pacifique Sud une zone exempte d'armes nucléaires, ainsi que le Traité de non-prolifération nucléaire. La Nouvelle-Zélande est le premier pays au monde à s'être formellement et légalement déclaré territoire dénucléarisé, renonçant unilatéralement tant au nucléaire civil que militaire[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « New Zealand Nuclear Free Zone, Disarmament, and Arms Control Act 1987 » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) New Zealand Nuclear Free Zone, Disarmament, and Arms Control Act. Texte d'origine en anglais : "to establish in New Zealand a Nuclear Free Zone, to promote and encourage an active and effective contribution by New Zealand to the essential process of disarmament and international arms control".
  2. (en) David Lange ; Nuclear Free: The New Zealand Way ; Penguin Books ; Nouvelle-Zélande ; 1990