Neubrandenbourg (Caspar David Friedrich)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Neubrandenbourg
Image dans Infobox.
Artiste
Date
vers 1816
Type
Technique
Dimensions (H × L)
91 × 72 cm
Mouvement
Collection
Localisation

Neubrandenbourg, aussi Neubrandenbourg dans les nuages du matin, est une peinture de Caspar David Friedrich réalisée vers 1816. Le tableau est exposé au Musée régional de Poméranie de Greifswald.

Dons pour la restauration[modifier | modifier le code]

Les 15 000 € nécessaires pour la restauration ont été collectés en 2008 par un moyen original : le Pommersches Landesmuseum de Greifswald a divisé l'image en 375 carrés qui ont fait l'objet d'un appel au don de 50 € chacun[1].

Science[modifier | modifier le code]

Avec la tonalité orange de son coucher de soleil, Friedrich est peut-être le chroniqueur fidèle de l'éruption historique du volcan Tambora en Indonésie en 1815[2]. Cette éruption a modifié le climat sur l'ensemble de la planète. L'équipe du physicien Christos Zerefos de l'Observatoire national d'Athènes a examiné les peintures de paysage des cinq derniers siècles en fonction des dates des phénomènes volcaniques notables. Les volcans en envoyant des poussières dans la haute atmosphère peuvent refroidir le Terre pendant plusieurs années. Les aérosols troublent la lumière solaire et ce phénomène est particulièrement visible au coucher du soleil.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Norbert Wolf: Caspar David Friedrich, Taschen (ISBN 978-3-8228-1957-9)
  • (de) Helmut Börsch-Supan, Karl Wilhelm Jähnig: Caspar David Friedrich. Gemälde, Druckgraphik und bildmäßige Zeichnungen. Prestel Verlag, Munich 1973, (ISBN 3-7913-0053-9)
  • (de) Gerhard Eimer : Caspar David Friedrich und die Gotik. Analysen und Deutungsversuche. Aus den Stockholmer Vorlesungen. Baltische Studien 49, 1962/63
  • (de) Christina Grummt : Caspar David Friedrich. Die Zeichnungen. Das gesamte Werk. 2 volumes, Munich 2011
  • (de) Werner Hofmann : Caspar David Friedrich. Naturwirklichkeit und Kunstwahrheit. C.H. Beck Verlag, Munch 2000, (ISBN 3-406-46475-0)
  • (de) Detlef Stapf : Caspar David Friedrichs verborgene Landschaften. Die Neubrandenburger Kontexte. Greifswald 2014, E-Book
  • (de) [[]]Stiftung Pommern : Gemäldegalerie der Stiftung Pommern im Rantzaubau des Kieler Schlosses. Neumünster 1972
  • (de) Herrmann Zschoche : Caspar David Friedrichs Rügen. Eine Spurensuche. Verlag der Kunst Dresden, Husum 2007, (ISBN 978-3-86530-086-7)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Silke Voß: Friedrich-Bild stückweise zu verkaufen. In: Nordkurier du 30 janvier 2008, page 21.
  2. (de)Axel Bojanowski: Farbanalyse. Klimageheimnis auf alten Meisterwerken. Spiegel online 24 mars 2014 « Spiegel online »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)