Nautilida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nautiloïde)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les nautiles (Nautilida) constituent un ordre de mollusques céphalopodes.

Évolution du groupe[modifier | modifier le code]

Ce groupe a connu un grand succès évolutif au Paléozoïque et au Mésozoïque, avec des milliers d'espèces recensées, dont certaines espèces fossiles non enroulées (orthocônes) de la famille des Endoceratidae pouvaient atteindre 6 mètres de long[Note 1].

Ainsi, au sein de la super-famille des Nautiloidea, en plus de la famille survivante des Nautilidae Blainville, 1825, certaines classifications recensent :

Selon BioLib (27 janvier 2018)[3] :

Selon Fossilworks Paleobiology Database (22 novembre 2016)[4] :

À gauche, un Nautiloidea à coquille droite reconstitué dans un diorama de la période Silurienne.

Dans la coquille des Nautiloidea, le siphon qui relie les logettes est en position axiale alors qu'il est apical, le long de la paroi, chez les ammonites, tous fossiles.

Espèces actuelles[modifier | modifier le code]

On ne connaît actuellement plus qu'une seule famille de nautiles, avec deux genres totalisant 8 espèces.

Selon World Register of Marine Species (7 avril 2014)[6] :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. C'est en particulier le cas du genre Cameroceras de l'Ordovicien initialement estimé, à partir de fragments de la coquille de l'animal, à 9 mètres de long[1]. Sa longueur a été ensuite révisée à environ 6 mètres[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Teichert C. & B. Kummel, « Size of Endocerid Cephalopods », Breviora Mus. Comp. Zool., vol. 128,‎ , p. 1–7
  2. (en) Frey, R.C. 1995. « Middle and Upper Ordovician nautiloid cephalopods of the Cincinnati Arch region of Kentucky, Indiana, and Ohio. » U.S. Geological Survey, p.73
  3. BioLib, consulté le 27 janvier 2018
  4. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 22 novembre 2016
  5. Tintant H. & Kabamba M. (1983) – Le Nautile, fossile vivant ou forme cryptogène ? Essai sur l’évolution et la classification des Nautilacés. Bulletin de la Société Zoologique de France, Paris, vol. 108, 4, p. 569-579
  6. World Register of Marine Species, consulté le 7 avril 2014