Nasser al-Rashid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nasser Al-Rashid)
Nasser Al-Rashid
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
ناصر بن إبراهيم الرشيدVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Autres informations
Distinction

Nasser ben Ibrahim al-Rashid, né en 1937 ou 1939[1] (selon les sources) est un homme d'affaires saoudien. Il est réputé être un influent conseiller de la famille royale saoudienne[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'aîné d'une fratrie de 17 enfants, issue d'une famille de la classe moyenne de la ville de Haïl. Il étudie en Arabie saoudite, en Syrie, au Liban et aux États-Unis la science, la philosophie, l'ingénierie civile ou encore l’économie. Il intègre plusieurs sociétés honorifiques comme Chi Epsilon et Phi Eta Sigma[3].

Il fonde l'entreprise de construction Rashid Engineering en 1975[4], avec laquelle il réalisera des projets dans le secteur de la médecine, de l'électricité et de l'éducation.

Fortune[modifier | modifier le code]

Sa fortune est estimée[Quand ?] à 45 milliards d'euros[5].

Nasser al-Rashid est un milliardaire mais n'est pas listé par Forbes dans la liste des milliardaires du monde car, comme la plupart des grandes fortunes saoudiennes, la valeur de ses biens personnels n'est pas accessible au grand public[6].

Son yacht, le Lady Moura, est l'un des plus grands yachts privés. Le , il s'échoue à proximité du Palais du Festival de Cannes, sans faire de victimes mais en provoquant une légère pollution en mer[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a été marié pendant 18 ans (1978-1996) avec Mouna Ayoub[8].

Il a une famille nombreuse[3].

Il est désormais en couple avec Safia El Malqui[6], qui travaille dans l'art[9].

Publications[modifier | modifier le code]

  • King Fahd and Saudi Arabia's Great Evolution (co écrit avec Esber I. Shaheen), International Institute of Technology, 1987[10]
  • Saudi Arabia and the Gulf War (co écrit avec Esber I. Shaheen), International Institute of Technology, 1992[11]
  • Saudi Arabia, All you need to know (co écrit avec Esber I. Shaheen) International Institute of Technology, 1995[12]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 1939. D'après son site officiel en liens externes.
  2. (en) « Rich List-Nasser Al Rashid », sur ArabianBusiness.com (consulté le )
  3. a et b « Profile »
  4. « |RE| », sur www.rashidengineering.com (consulté le )
  5. « Le Monaco Yacht Show : Yachting, luxe et exclusivité », sur ZREALInvest, (consulté le )
  6. a et b DH Les Sports+, « Fille de maçon, femme de cheikh », sur www.dhnet.be, (consulté le )
  7. « Un milliardaire dédommage Cannes après l'échouage de son yacht et une pollution », sur ladepeche.fr (consulté le )
  8. « Une divorcée en or », sur LExpress.fr, (consulté le )
  9. « Safia El Malqui »
  10. (en) Nasser Ibrahim Rashid et Esber I. Shaheen, King Fahd and Saudi Arabia's Great Evolution, International Institute of Technology, , 342 p. (ISBN 978-0-940485-00-6)
  11. (en) Nasser Ibrahim Rashid et Esber I. Shaheen, Saudi Arabia and the Gulf War, International Institute of Technology, , 564 p. (ISBN 978-0-940485-01-3)
  12. (en) Nasser Ibrahim Rashid et Esber I. Shaheen, Saudi Arabia : All You Need to Know, International Institute of Technology, , 352 p. (ISBN 978-0-940485-02-0)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]