Joan Maragall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maragall.
Joan Maragall
Joan Maragall 1903.jpg
Joan Maragall, 1903 (photo de Pau Audouard).
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
BarceloneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Jordi Maragall i Noble (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Pasqual Maragall (petit-fils)
Ernest Maragall (petit-fils)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Section de philologie de l'Institut d'études catalanes (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
Genre artistique
Influencé par
signature de Joan Maragall
signature

Joan Maragall i Gorina, né le à Barcelone et mort le dans cette même ville, est un poète espagnol de langue catalane.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joan Maragall est né à Barcelone au sein d'une famille bourgeoise catalane ; fils d'un entrepreneur de l'industrie textile. Il a étudié le droit et n'a pas continué l'affaire familiale, se consacrant plutôt au journalisme et la poésie. Il a aussi travaillé comme traducteur de classiques de la littérature allemande.

Avocat de profession, il a été une figure des cercles littéraires et culturels barcelonais de son époque ("Modernisme catalan"). Maragall a maintenu une attitude critique devant la réalité espagnole et il a défendu l'ouverture de la Catalogne à l'Europe et la diffusion d'un catalanisme culturel.

Il est l'auteur du célèbre poème Cant de la senyera (Chant du drapeau), mis en musique pour chœur mixte et composé expressément comme hymne de l'Orféo Català. Cette œuvre est interprétée pour la première fois à Montserrat en 1896 lors d'une cérémonie de bénédiction du drapeau catalan. Elle sera utilisée de facto comme hymne national catalan à l'égal d'Els Segadors (Les Moissonneurs), jusqu'à ce qu'en 1993 ce second hymne reçoive officiellement le statut d'hymne national.

Joan Maragall repose au cimetière de Sant Gervasi, à Barcelone.

Descendance[modifier | modifier le code]

Deux de ses petit-fils se sont consacrés à la politique dans le PSC : Pasqual Maragall et Ernest Maragall. Le premier a été maire de Barcelone (1982-1997) et président de la Généralité de Catalogne (2003-2006), alors que le second a été conseiller en éducation pour la Généralité de Catalogne (2006-2010). Un de ses fils, Jordi Maragall, a été sénateur pour le même parti.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ca) Carme Arenas (dir.), Antònia Carré, Joan Ducròs et Toni Sala, SOLC 9 : Literatura catalana - Història i textos, Barcelone, educaula, coll. « Aula », , 384 p. (ISBN 84-92672-67-6 et 978-84-92672-67-7), p. 163-172.

Liens externes[modifier | modifier le code]