Naarden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Naarden
Blason de Naarden
Héraldique.
Drapeau de Naarden
Drapeau.
Naarden
Vue aérienne de Naarden avec l'église de Saint-Vitus et le Gooimeer en arrière-plan.
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Province Drapeau de la province de Hollande-Septentrionale Hollande-Septentrionale
Code postal 1410-1412
Indicatif téléphonique international +(31)
Démographie
Population 17 650 hab. (2018)
Densité 537 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 18′ 00″ nord, 5° 09′ 00″ est
Superficie 3 289 ha = 32,89 km2
Localisation
Localisation de Naarden

Géolocalisation sur la carte : Hollande-Septentrionale

Voir sur la carte administrative de la zone Hollande-Septentrionale
City locator 14.svg
Naarden

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte administrative des Pays-Bas
City locator 14.svg
Naarden

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte topographique des Pays-Bas
City locator 14.svg
Naarden
Liens
Site web www.naarden.nl

Naarden (prononcé en néerlandais : [ˈnaːrdə(n)] Écouter) est une ville néerlandaise, située en province de Hollande-Septentrionale et comptant 17 650 habitants lors du recensement de 2018. Commune indépendante jusqu'en 2016, elle fait depuis partie de Gooise Meren. La ville est fortifiée avec des murs et douves, la totalité des fortifications, ainsi que la forme en étoile des bastions étant bien conservée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Prémisses et valeur stratégique[modifier | modifier le code]

Centre-ville historique de la ville.
Maisons résidentielles à Naarden.

La première attestation de Naarden date du règne de l'Empereur Otton Ier. La ville est mentionnée sous la forme Naruthi. Naarden reçoit probablement son droit de cité vers 1300 du comte Florent V ; toutefois, la ville s'est déjà vu accorder le droit de tenir un marché bien avant cette date[1].

Naarden ne se trouve plus à l'endroit de ses origines. Les eaux de la Zuiderzee devenant de plus en plus menaçantes pour la petite ville, il est décidé de reconstruire la ville à un endroit plus sûr après sa destruction complète durant la guerre des Hameçons et des Cabillauds. L'endroit choisi pour la reconstruction est alors situé sur une hauteur entre la Zuiderzee et les marais qui bordent la ville au sud ; de plus, la ville est un lieu stratégique dans la mesure où elle est un point de passage pour rejoindre les villes du comté de Hollande depuis l'est des Pays-Bas.

La ville actuelle est fondée en 1350. Le dessin des rues initial de Naarden et sa fortification double sont bien conservés, même s'ils subissent quelques modifications, destructions et reconstructions au cours des siècles.

Massacre de Naarden[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Massacre de Naarden.
Le massacre de Naarden, illustration datant de 1621.

Le , la ville de Naarden est envahie par les Espagnols pendant la guerre de Quatre-Vingts Ans. Les habitants sont massacrés et les murs d'enceinte détruits. Il devient clair le massacre que la ville doit être munie d'une meilleure défense.

De nouvelles fortifications sont réalisés sous la supervision de l'architecte militaire et urbaniste Adriaen Anthonisz (nl), qui conçoit également les fortifications de Muiden, située à quelques kilomètres au nord-ouest de Naarden.

Depuis le XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

En 1672, les Français prennent possession de la ville de Naarden et continuent les travaux de fortifications, négligées au cours du siècle précédent. Ils ajoutent des ravelins et une forte palissade, mais ne peuvent empêcher la prise de la ville en 1673, par le stathouder Guillaume III. Jusqu'en 1685, les travaux d'amélioration et de perfection des fortifications continuent, entre autres sous les auspices de Nicolas Witsen, ainsi qu'Adriaan Dortsman (nl) et Willem Paen. Naarden fait alors partie de la Ligne de défense de la Hollande.

De novembre 1813 à mai 1814, l'armée néerlandaise a tenu le Siège de Naarden après que le général français Jacques Quétard de La Porte (qui avait pris la forteresse en 1795) avait refusé d'abandonner la forteresse après la capitulation de Napoléon.

Les derniers travaux ont lieu à la fin du XIXe siècle, après la guerre franco-prussienne de 1870. En 1926, Naarden perd officiellement sa fonction de ville fortifiée. Une importante campagne de restauration a lieu entre 1964 et 1987 et la tombe de Comenius — à Naarden — devient une attraction touristique reconnue ; en 2016, elle disparaît en tant que commune.

Personnalités nées à Naarden[modifier | modifier le code]

Plusieurs personnalités, néerlandaises ou étrangères, naissent à Naarden au cours du temps, notamment Nordin Amrabat, Tom Coronel, Gleever, Josylvio, Jord Knotter, Gerda Muller, Floor Onrust, Melvin Platje, Salomon van Ruysdael, Jeroen Verhoeven et Ferry Weertman.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Source :

Liens externes[modifier | modifier le code]