Guerre des Crochets et des Cabillauds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La guerre des Crochets et des Cabillauds (aussi nommée guerre des Hameçons et des Cabillauds[1]), en néerlandais Hoekse en Kabeljauwse twisten, est une lutte de partis qui s'est déroulée en Hollande aux XIVe et XVe siècles, de 1345[2] à 1490.

Ce conflit a été mené par les comtes de Hollande, mais la véritable cause était la lutte pour le pouvoir entre la bourgeoisie des villes et la noblesse dominante. Le parti des Cabillauds, partisan de Guillaume V de Hollande, était composée en majorité de bourgeois des villes progressistes de Hollande. Celle du parti des Hameçons, soutenu par Marguerite de Bavière mère de Guillaume, représentait la noblesse conservatrice.

D'autres conflits civiles sont apparus à la même période, tel les Hekerens et les Bronkhorsten en Gueldre lors de la Guerre de Succession de Gueldre et les Schieringers et les Vetkopers en Frise[3] ou encore les Lichtenbergers et les Fresingen dans l'Évêché d'Utrecht et les Klauwaerts et les Leliaertsen Flandre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. p.45 Histoire des Pays-Bas de Christophe de Voogd Première édition : Hatier, 1992. Nouvelle édition : Paris, Fayard, 2003, (ISBN 2213615667).
  2. Le Guide Vert Michelin Pays-Bas p.42 Ed. 2011.
  3. p.45 Histoire des Pays-Bas de Christophe de Voogd.