Aller au contenu

Mustafa Pektemek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mustafa Pektemek
Image illustrative de l’article Mustafa Pektemek
Pektemek avec le Beşiktaş JK en 2014.
Situation actuelle
Équipe Kayserispor
Numéro 9
Biographie
Nationalité Turc
Naissance (35 ans)
Sakarya (Turquie)
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. 2006-
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1999-2004 Topağaçspor
2004-2005 AS Akyazıspor
2005-2006 Sakaryaspor
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2006-2008 Sakaryaspor 034 0(4)
2007-2008 Sarıyer SK 015 0(4)
2008-2011 Gençlerbirliği 071 (25)
2011-2019 Beşiktaş JK 150 (30)
2016-2017 Istanbul Başakşehir 043 0(9)
2019-2020 Kasımpaşa SK 018 0(3)
2020-2021 Alanyaspor 055 (10)
2022- Kayserispor 041 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2008-2010 Turquie espoirs 015 0(1)
2012-2014 Turquie 012 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 16 octobre 2022

Mustafa Pektemek, né le à Sakarya (Turquie), est un footballeur international turc évoluant au poste d'attaquant à Kayserispor.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Pektemek finit sa formation au Sakaryaspor où il commence sa carrière. Le , il joue son premier match professionnel contre le MKE Ankaragücü en Süper Lig. Peu utilisé, Pektemek est prêté lors de la même saison au Sarıyer SK qui évolue en deuxième division turc.

De retour de prêt, Pektemek obtient un temps de jeu plus important durant la saison 2007-2008 qui le voit marquer quatre buts.

Ses performances sont remarquées par le Gençlerbirliği SK qui le fait signer en 2008. Pektemek s'épanouit dans le club d'Ankara et voit son efficacité dans le but s'améliorer. Ainsi, il clôt son exercice 2008-2009 avec huit buts au compteur. Pektemek réalise une bonne saison 2009-2010 qui lui permet de se faire un nom en Turquie. Cependant, il souffre d'une rupture des ligaments croisés à l'aube de la saison 2010-2011 et rate plus de la moitié des rencontres. Il revient en fin de saison et retrouve toute son efficacité en marquant à cinq reprises en dix matchs de championnat.

Pektemek s'engage en faveur du Beşiktaş en 2011[1]. Sa première saison est globalement réussie malgré une baisse de régularité devant le but. Il découvre pour la première fois la compétition européenne en disputant la Ligue Europa.

Souvent blessé au cours de la saison 2015-2016 et effacé par Mario Gómez, il soulève néanmoins son premier trophée avec Beşiktaş en remportant le championnat[2]. Pektemek est prêté à l'Istanbul Başakşehir FK pour la saison suivante[3]. Il retrouve de la confiance, inscrivant sept buts en championnat et participe à douze matchs en Coupe de Turquie, s'inclinant en finale contre le Konyaspor[4].

Le , Pektemek signe au Kasımpaşa SK pour deux saisons[5].

Pektemek s'engage en faveur de l'Alanyaspor le [6].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Pektemek est convoqué à quinze reprises, de 2008 à 2010, avec les espoirs turc.

Il honore sa première sélection le durant une défaite contre la Slovaquie où il est titularisé d'emblée sur le front de l'attaque. Pektemek inscrit son premier but en face à l'Ukraine et contribue à une victoire 2-0, étant également passeur pour le premier but turc[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (tr) « Beşiktaş, Mustafa Pektemek ile imzaladı », sur tr.eurosport.com, Eurosport, .
  2. « Le Besiktas est champion de Turquie », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  3. « Istanbul Basaksehir 2016-2017 », sur footballdatabase.eu (consulté le ).
  4. (en) « Soccer-Atiker Konyaspor win Turkish Cup after penalty shootout », sur reuters.com, ¿
  5. (tr) « Pektemek Kasımpaşaya 2 yıllık imzayı attı », sur haberport.com, .
  6. (tr) « Mustafa Pektemek Alanyaspor'da », sur ntvspor.net, .
  7. « Euro 2012 (préparation) : l’Ukraine termine par une défaite contre la Turquie (2-0) », sur ouest-france.fr (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]