Musée en plein air de Talzy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Musée en plein air de Talzy
Musée architectural et ethnographique de Talzy
Image dans Infobox.
L'écomusée de plein air à Taltsi.- Sibérie
Informations générales
Surface
67 hectares
Site web
Collections
Collections
reconstitutions archéologiques
Bâtiment
Protection
Site du patrimoine culturel fédéral en Russie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse

Тальцы, 47 км от Иркутска по Байкальскому тракту, Butyrki p, Irkutskaya oblast', Russie

664518
Coordonnées
Ilimsk au centre du grand Ilimsky (Ilimskoi Okrug ) dans un atlas de 1773. Ce district occupait approximativement la moitié nord de l'Oblast d'Irkoutsk.

Le musée en plein air de Talzy (en russe Архитектурно-этнографический музей Тальцы qui se traduit « Musée architectural et ethnographique de Talzy ») est l'un des plus grands musées en plein air de Russie. Son nom vient de celui d'un ancien village, qui fut inondé lors de la construction du barrage sur la rivière Angara[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le musée se situe à la sortie de l'Angara (en russe : Ангара) du Baïkal, sur une colline, au kilomètre 47, d'une route qui relie Irkoutsk à Listvyanka. Conçu par l'historien W. Swinin et l'architecte de Moscou G. Oranskaja, les travaux ont débuté en 1960. Le musée est composé de 36 bâtiments historiques de l'oblast d'Irkoutsk datant du XVIIe au XXe siècle. Il a été ouvert au public en . Le président Boris Yeltsin l'a fait inscrire au patrimonial culturel en Russie, en [2].

Reconstruits, à l'identique, les édifices attestent des coutumes, des traditions et de la culture des habitants de Transbaïkalie - Russes, Bouriates[3].

Les monuments[modifier | modifier le code]

Sont ainsi été érigés[4] :

  • un camp Evenks (Toungouzes), des tribus nomades en provenance de Sibérie, de Mongolie et de Chine ;
  • un camp de 6 yourtes octogonales en bois bouriate en provenance, de Alaguyevsky ulus, un village Malaya Buguldeika du raïon d'Olkhon, en bois typique des traditions chamaniques ;
  • un ostrog (une forteresse cosaque) en bois datant de 1630, une tour dite du Sauveur (1667) ;
  • la tour Spaskaya (1667).

Afin d'offrir une image concrète des demeures de leurs ancêtres et de leur quotidien, l'écomusée propose des reconstitutions d'habitats (fermes et isbas cosaques) en élévation, grandeur nature ou à une échelle proche :

  • la chapelle Kazan du XVIIe siècle, (venant de Ilimsk (en russe : Илимск)) ;
  • l'école paroissiale de Keul (Oust-Ilimsk) du XIXe siècle ;
  • trois moulins à eau issus de la région de Bratsk du XIXe siècle ;
  • un cimetière typiquement sibérien du XIXe siècle, recomposé avec les tombes, qui ont été transplantées, de l'ancien village de Taltsy.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Lac Baïkal, voyage en Sibérie le musée en plein air de Talzy ou Taltsi », sur http://www.mackoo.com/ (consulté le )
  2. « Oobjet patrimonial culturel en Russie, numéro : 3810071000 », sur old.kulturnoe-nasledie.ru (consulté le ).
  3. « Géographie du Baïkal », sur www.lacbaikal.org (consulté le ).
  4. « Taltsy Museum », sur http://www.irkutsk-baikal.com/ (consulté le ).