Musée de Demain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée de Demain
Museu do Amanhã.png
Museu do Amanhã.jpg

Le Musée de Demain

Informations générale
Ouverture
17 décembre 2015
Surface
15 000 m2
Site web
Bâtiment
Architecte
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte du Brésil
voir sur la carte du Brésil
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Rio de Janeiro
voir sur la carte de Rio de Janeiro
Red pog.svg

Le Musée de Demain (en portugais Museu do Amanhã) est un musée inauguré le 17 décembre 2015 par Dilma Rousseff. Situé à Rio de Janeiro, au bord de la baie de Guanabara, le bâtiment l'abritant a été conçu par l'architecte Santiago Calatrava Valls. Il est consacré à la création de l'Univers et à l'avenir de l'humanité.

Conception[modifier | modifier le code]

La maquette du futur bâtiment est révélée en mai 2012. Sa construction se fait dans la zone portuaire de la ville en cours de rénovation, dans le cadre du projet Porto Maravilha, dont il se veut le symbole. L'inauguration est alors prévue pour l'année 2016, celle durant laquelle les Jeux olympiques d'été doivent avoir lieu à Rio[1].

Le projet est piloté par la ville de Rio et par la Fondation Roberto Marinho ; le financement est pour partie fédéral, via le Ministère de l'Environnement (pt), pour partie privé, venant en particulier de la banque Santander et du groupe BG[2].

Construction[modifier | modifier le code]

Le bâtiment a été construit sur une jetée artificielle, le Píer Mauá[3], au niveau de la praça Mauá. Sa construction a coûté 215 millions de réaux[note 1],[4].

Inauguration[modifier | modifier le code]

L'inauguration a lieu le 17 décembre 2015, en présence en particulier de la présidente du Brésil, Dilma Rousseff[4]. L'ouverture officielle est organisée le surlendemain, 19 décembre[2].

Bâtiment[modifier | modifier le code]

Le bâtiment offre une surface relativement réduite de 15 000 m2 au total, mais de très longs porte-à-faux (75 mètres en direction de la baie, et 45 mètres en direction de la ville) le prolongent. Sa hauteur a été limitée à dix-huit mètres pour ne pas cacher l'abbaye Saint-Benoît (Sao Bento) depuis la baie[2].

Le toit de l'édifice est pourvu de 5 492 panneaux photovoltaïques divisés en vingt-quatre modules qui leur permet de s'orienter suivant l'heure du jour[4].

Collections[modifier | modifier le code]

5 000 m2 du musée sont consacrés aux expositions permanentes et temporaires ; le reste de la surface est occupé par un auditorium pouvant accueillir quatre cents personnes, un bar, un restaurant, une boutique, ainsi que le « Laboratoire d'Exploration de Demain », espace réservé à des actions éducatives[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Soit environ 56 millions de dollars canadiens ou 51,5 millions d'euros[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « À Rio, le "Musée de Demain" inauguré dans l'optique des JO », RTBF,‎ (lire en ligne).
  2. a, b, c et d Jürg Wildberger, « Le Musée de Demain, conçu par Santiago Calatrava, ouvre ses portes à Rio de Janeiro », Romandie.com,‎ (lire en ligne).
  3. « Ouverture du "Musée de Demain" à Rio signé Santiago Calatrava », Batiactu,‎ (lire en ligne).
  4. a, b, c et d « Rio inaugure le « Musée de Demain » », La Presse,‎ (ISSN 0317-9249, lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :