Praça Mauá

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Praça Mauá
Image illustrative de l'article Praça Mauá
Le monument au Barão de Mauá avec en arrière-plan le Musée de Demain, en 2015.
Situation
Coordonnées 22° 53′ 48″ sud, 43° 10′ 52″ ouest
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région État de Rio de Janeiro Rio de Janeiro (État)
Ville Rio de Janeiro

Géolocalisation sur la carte : Brésil

(Voir situation sur carte : Brésil)
Praça Mauá

Géolocalisation sur la carte : Rio de Janeiro

(Voir situation sur carte : Rio de Janeiro)
Praça Mauá

La Praça Mauá est une place située dans le centre de la ville de Rio de Janeiro, au début de l'Avenida Rio Branco et dans la zone portuaire. Le centre de la place est occupé par une statue du Barão de Mauá, pionnier industriel du Brésil. Placée sur une colonne, elle est l'œuvre du sculpteur Rodolfo Bernardelli, et a été inaugurée en 1910 à l'initiative du Club de ingénierie.

La place est réaménagée dans le cadre du projet Porto Maravilha et est réinaugurée le 6 septembre 2015. Le Musée d'Art de Rio, ouvert le 1er mars 2013, est situé sur la place et le Musée de Demain (Museu do Amanhã), inauguré le 17 décembre 2015, est situé sur le Pier Mauá adjacent à la place.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant les premières années de la ville, le lieu s'appelait plage de Notre-dame[1], et ensuite Largo da prainha, c'est-à-dire, patio de la petite plage, en raison d'une petite plage paradisiaque qui y se trouvait à cette époque-là[2].

La Place se trouve aux pieds de la colline de Saint-Benoît, où a été bâti l'Abbaye Saint-Benoît de Rio de Janeiro, l'un des monastères les plus anciens du Brésil, fondé par les Bénédictins en 1590. Le lieu où se trouve aujourd'hui la place était le chemin naturel pour y aller. La place urbanisée a commencé à prendre forme, petite, jolie, boisée, après l'ouverture de l'avenue centrale, l'avenue Rio Branco aujourd'hui. En 1914, elle était déjà urbanisée et se trouvait sur les bords de la plate-forme de débarquement du port de Rio, où tous les passagers arrivaient en provenance de l'étranger[3].

À la fin des années 1920, la construction du bâtiment A Noite (la Nuit) a commencé en face de la place. L'auteur du projet était Joseph Gire, architecte français également responsable du projet de l'hôtel Copacabana Palace. Le premier gratte-ciel de la ville possédait 22 étages. Le travail a été accompagné étape par étape par ses habitants. Le bâtiment a été l'un des premiers à marquer la tendance verticale de l'architecture de la ville, sur le modèle des grandes villes des États-Unis, et à l'écart des modèles européens précédentes. Il était considéré comme l'adresse le plus sophistiqué de la ville. Les quatre étages supérieurs logeaient la célèbre Rádio Nacional, qui a atteint son apogée dans les années 1950. Les fans des grands artistes y allaient pour regarder leurs idoles. Ce bâtiment fut certainement la première aventure que le style post-moderne a eu à Rio de Janeiro, mais des questions demeurent quant à la taille de l'immeuble dans un site historique à proximité d'une zone déjà très densément peuplé[2]. Aujourd'hui, le bâtiment est utilisé par les agences gouvernementales.

Autour de la place, et sous l'influence du port, des bars, des salles de concert et des lieux de prostitution se sont multipliés tout au long du XXe siècle[3]. Pendant les années 1960, la construction d'un pont au-dessus d'une partie de la place l'a également nui esthétiquement, mais dernièrement, la région, comme le reste de la zone portuaire, est l'objet d'un énorme processus de revitalisation, appelé Porto Maravilha.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]