Murray Louis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Murray Louis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Samuel J. Tilden High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Autres informations
Distinctions
Père-Lachaise - Division 87 - Nikolais 01.jpg
Vue de la sépulture.

Murray Louis est un danseur, chorégraphe et pédagogue américain né à Brooklyn (New York) le [1] et mort le à New York [2].

Biographie[modifier | modifier le code]

La carrière de Murray Louis est grandement influencée par le chorégraphe Alwin Nikolais, qu'il rencontre en 1949 lors d'un cours d'été donné par Hanya Holm[3]. Il devient alors soliste pour la compagnie du chorégraphe avant de fonder en 1953 la Murray Louis Dance Company. Il devient par la suite codirecteur, avec Alwin Nikolais, de la Nikolais - Louis Foundation for dance, une organisation réunissant Nikolais Dance Theatre, Murray Louis Dance Company ainsi qu'une école[4].

Parallèlement à ses activités de danseur et chorégraphe, Murray Louis publie des essais, réalise des vidéos (Murray Louis in Concert) et des films (Dance as an Art Form, The World of Alwin Nikolais).

Dans les années 1960, son talent de danseur et de chorégraphe a été présenté à la télévision en réseau pour le CBS Repertoire Worhshop. En 1968, par exemple, il était le principal soliste masculin dans une performance de la danse Alwin Nikolais Limbo - qui combinait des éléments de danse avec des effets spéciaux télévisés superposés.[5]

De 1975 a 1978, il collabore avec Rudolf Noureev pour qui il crée 3 ballets, Moment, Vivace et La Vénus de Brighton

En 2006, il reçoit un American Dance Festival Award pour l'ensemble de sa carrière.

Ses cendres reposent au cimetière du Père-Lachaise (case n°6627), auprès de celles d'Alwin Nikolais.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Calligraph for Martyrs (1961)
  • Factes (1962)
  • Landscapes (1964)
  • Proximities (1969)
  • Continuum (1971)
  • Personae (1971)
  • Hoopla (1972)
  • Moment (1975)
  • Vivace (1978)
  • La Vénus de Brighton (1978)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fifty contemporary choreographers, Martha Bremser, éditions Routledge, Abingdon, 1999, (ISBN 0-415-10363-0), pp.141-143
  2. (en) Jack Anderson, « Murray Louis, Choreographer With a Comic Flair, Dies at 89 », sur nytimes.com, (consulté le 10 septembre 2020).
  3. Site officiel de la Nikolaïs - Louis Foundation for dance
  4. « [PDF] Programme de la maison de la danse pour la représentation de The Crystal and the Sphere le 6 et 10 octobre 2009 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  5. (en)Television and the Performing Arts - A Handbook and Reference Guide to American Cultural Programming Rose, Brain G. Greenwood Press, New York, 1986, P. 43. (ISBN 0-313-24159-7) La télévision et les Arts de la Scène - Guide et Guide de Référence pour la Programmation Culturelle Américaine - CBS Repertoire Workshop - Murray Louis sur www.books.google.com

Liens externes[modifier | modifier le code]