Moussa Touré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moussa Touré (homme politique) et Touré.
Moussa Touré
Naissance
Dakar
Nationalité Drapeau du Sénégal sénégalaise
Profession Réalisateur
Scénariste
Producteur
Films notables Toubab Bi

Moussa Touré (1958-) est un cinéaste sénégalais, également scénariste et producteur.

Il a en outre joué un petit rôle dans Les Caprices d'un fleuve de Bernard Giraudeau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Moussa Touré est né à Dakar en 1958. Il commence très jeune sa carrière dans le cinéma en tant que technicien (électricien, assistant réalisateur), pour réaliser son premier court-métrage en 1987, puis son premier long-métrage en 1991, Toubab Bi, primé de nombreuses fois.

En 1987, le réalisateur crée sa société de production, Les Films du crocodile (Dakar), avec laquelle il finance notamment depuis, ses différents documentaires, remarqués et récompensés dans de nombreux festivals. En 1997, il réalise TGV, avec Makéna Diop, Bernard Giraudeau et Philippine Leroy-Beaulieu, véritable succès populaire en Afrique. Ce film obtient en 1999 le Prix du public lors du 9e Festival du cinéma africain de Milan.

À ce jour, Moussa Touré a réalisé une dizaine de films, tous genres confondus dont un documentaire 5 x 5 en 2005 sur le quotidien d'une famille sénégalaise à la maison, et Nosaltres sur deux communautés africaines qui s'ignorent en 2006. En 2002, il initie le Festival «Moussa invite» à Rufisque au Sénégal. Ce festival fait la promotion de documentaires africains réalisés par des Africains. En 2011, le FESPACO (Festival panafricain du Cinéma de Ouagadougou) lui confie la présidence du jury des films documentaires.

En 2012, le cinéaste sénégalais signe La Pirogue, un drame sous forme de huis clos à ciel ouvert sur l'immigration africaines par voies maritimes.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bois d'ébène, sur lesfilmsdici.fr, consulté le 19 novembre 2015

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Françoise Pfaff, « Moussa Touré », in À l'écoute du cinéma sénégalais, L'Harmattan, Paris, 2010, p. 254-264 (ISBN 9782296103528)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]