Mouillure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La mouillure est un type de son correspondant à la consonne spirante palatale voisée, représenté par la lettre [j] en alphabet phonétique international et par divers graphèmes en français. Le mot mouillure contient justement une mouillure : [mujyʁ]. Il s'emploie aussi comme synonyme de palatalisation ; on parle alors de consonne mouillée pour désigner une consonne palatalisée.

Le mot appartient à une ancienne terminologie phonétique « impressionniste », d'usage traditionnel pour décrire les langues slaves en particulier.

Dans les langues slaves à alphabet latin, la notation phonétique est la même que la notation vernaculaire : joga signifie yoga et se prononce comme il s’écrit, [joga].

Diverses occurrences de la mouillure en français

  • Monogrammes
    • yeux [jø]
    • mieux [mjø]
    • iota [jota]
  • Digrammes
    • gn est de plus en plus souvent prononcé [nj], bien que sa prononciation correcte soit [ɲ]. C’est la mouillure du n'
  • Trigramme
    • papillon [papijɔ̃]

Mouillures dans les langues slaves[modifier | modifier le code]

La mouillure est un élément essentiel de la grammaire des langues slaves. Elle se note de différentes manières :

  • en polonais, la mouillure est indiquée par un i devant voyelle, par un accent aigu sur la consonne sinon, par exemple ć/ci- [tɕ]. Le polonais possède même trois niveaux de mouillures (voir écriture du polonais).
  • en tchèque, la mouillure peut être induite devant les voyelles i et ě. Cette distinction affecte peu le timbre vocalique lui-même.
  • en slovaque, la mouillure du n est indiquée par ň.
  • en serbo-croate, la mouillure est indiquée par un j pour nj/њ et lj/љ.
  • en russe, la mouillure est indiquée par la voyelle suivante :
    • а est mouillée en я
    • е reste е (anciennement, elle se mouillait en ѣ). Comme la prononciation de е en russe est devenue progressivement indifférenciée [e]/[je], la lettre э a été introduite pour noter le e dur, mais elle n'est pas en système avec е (pas d'alternance dans les déclinaisons, par exemple).
    • ы est mouillée en и, bien que la mouillure devant и ne se prononce plus. À noter que les règles orthographiques russes imposent и au lieu de ы après к et г.
    • о est mouillée en е ou ё, en particulier suivant l'accent tonique.
    • у est mouillée en ю.
    • en l'absence de voyelle, la mouillure se note ь.

Comparer les déclinaisons de угол (angle) et уголь (charbon) :
угол / угла / углу / углом / угле / углы / углов / углам / углами / углах
уголь / угля / углю / углём / угле / угли / углей / углям / углями / углях.

  • le vieux slave possédait les doublets dure/molle suivants : а/Ꙗ(ligature ıa), ѹ(у)/ю, е/ѣ, ѧ/ѩ, ѫ/ѭ. La lettre о n'avait pas de doublet mou. Ce manque se retrouve en russe (ou о alterne avec е,ё) et en bulgare et ukrainien (ou la voyelle molle est notée ьо).

Voir aussi[modifier | modifier le code]