Monastère Saint-Serge de Maaloula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une abbaye ou un monastère image illustrant syrien
Cet article est une ébauche concernant une abbaye ou un monastère syrien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Monastère Saint-Serge de Maaloula
Image illustrative de l'article Monastère Saint-Serge de Maaloula
Vue du monastère Saint-Serge en 2008.
Présentation
Nom local Mar Sarkis
Culte Catholicisme
Type Monastère
Début de la construction vers Ve ou VIe siècle
Fin des travaux vers Ve ou VIe siècle
Géographie
Pays Drapeau de la Syrie Syrie
Coordonnées 33° 50′ nord, 36° 32′ est

Le monastère Saint-Serge-et-Saint-Bacchus (en arabe: Mar Sarkis) est un monastère grec-catholique melkite situé à Maaloula en Syrie[1], dans les montagnes du nord de Damas.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce monastère est un des plus anciens du Moyen-Orient, puisqu'il a été fondé au tournant du Ve et du VIe siècle.

Il est dédié à saint Serge et à saint Bacchus, officiers romains martyrisés pour leur foi sous le règne de Galère. Le monastère dépend de l'ordre Basilien Salvatorien. Le rite est byzantin et le culte en langue grecque et en langue arabe.

Le monastère a été attaqué en septembre 2013 pendant le siège de Maaloula par les brigades islamistes du front al-Nosra, qui a fait des dizaines de morts dans la population de ce village à majorité chrétienne[2].

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François d’Alançon, « Maaloula, le sanctuaire chrétien veut rester à l'écart du conflit. », La Croix,‎ , p. 23
  2. La Croix, 9 septembre 2013, p. 3