Monastère Aghia Triada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monastère Aghia Triada
Image illustrative de l'article Monastère Aghia Triada
Monastère de la Sainte Trinité
Présentation
Nom local Η Μονή Αγίας Τριάδος
Culte Orthodoxie
Type Monastère
Début de la construction 1476
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Région Thessalie
Coordonnées 39° 42′ 51″ nord, 21° 37′ 37″ est

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Monastère Aghia Triada
Monastère Aghia Triada.jpg

Le monastère Aghia Triada (Η Μονή Αγίας Τριάδος) (Sainte Trinité), est un monastère chrétien orthodoxe ou catholicon, qui fait partie des monastères des Météores, situés en Grèce, dans la vallée du Pénée en Thessalie.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est le plus ancien parmi les monastères des Météores : il date de 1476. Il a une petite église cruciforme à coupole reposant sur 4 colonnes. La petite chapelle Saint-Jean-Baptiste, creusée dans le rocher, abrite des fresques du XVIIe siècle. Il fut richement doté en objets et manuscrits précieux, mais le Trésor fut pillé lors de la Seconde Guerre mondiale.

« ... Je grimpe à nouveau vers Aghia Triada, la Sainte Trinité. La cour est déserte. Je pousse la porte d'une pièce spacieuse qui doit être le xénôn. Personne. La porte de l'église est ouverte, elle aussi. Une veilleuse brille devant l'iconostase. Personne. Nul n'habite plus ce monastère, ouvert à tous les vents. Je sors sur la terrasse et regarde le soleil qui gagne l'horizon. D'ici, on saisit mieux tout à l'entour le travail inouï des siècles et des eaux. Rochers arrondis, bosselés, craquelés par endroits de gerçures comme de gros pachydermes broutant les abysses de la terre. Il émane de ce paysage une sorte de douceur tranquille, ce grand calme qui suit les cataclysmes apaisés. ... »

— Jacques Lacarrière (récit de son séjour en 1950, L'Été grec, Plon, 1976)

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Le monastère Aghia Triada a servi de décor à une scène du film Tintin et le Mystère de la Toison d'Or, où il est désigné sous le nom de San Stefano, qui évoque le monastère voisin de Agios Stefanos. Il apparaît aussi dans le film de James Bond Rien que pour vos yeux en 1981[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]