Mnata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mnata
Image dans Infobox.
Gravure de 1765
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Enfant
Autres informations
Religion
Religion slave (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Mnata est le 2e des sept princes mythiques de Bohême qui auraient régné entre le fondateur également mythique de la dynastie des Přemyslides, Přemysl le laboureur et son épouse Libuše et le premier des princes historiques Bořivoj Ier de Bohême.

Contexte[modifier | modifier le code]

Les noms des princes apparaissent pour la première fois dans la Chronica Boemorum de Cosmas de Prague sont repris dans la plupart des ouvrages historiques jusqu'au XIXe siècle dont celui de František Palacký L'Histoire du peuple tchèque en Bohême et Moravie. Selon la tradition il est le fils de Nezamysl et le père de Vojen

Une théorie avance qu'ils sont figures sur les fresques des mures de la on Rotonde de Znojmo, en Moravie mais Anežka Merhautová oppose que les fresques dépeignent tous les membres la dynastie Přemyslide dont les membres des lignées cadettes des princes de Moravie[1].

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom Mnata est dérivé du mot tchèque mníti - souvenir. Záviš Kalandra estime que le nom des sept princes sont les formes cryptées des noms des jours de la semaine en ancien Salvon - Mnata étant le second - Lundi correspondant au germanique Montag[2]. Une autre théorie avance que les noms sont une interprétation erronée d'un texte partiel mais cohérent en vieux Slavon[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) Barbara Krzemieńska-Anežka Merhautová-Dušan Třeštík: "Moravští Přemyslovci ve znojemské rotundě", Praha 2000.
  2. (cs) Záviš Kalandra: "České pohanství", Praha 1947
  3. (cs) Vladimír Karbusický: Báje, mýty, dějiny. Nejstarší české pověsti v kontextu evropské kultury, p. 237, Praha 1995 [1]