Minisatellite Italiano di Technologia Avanzata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
MITA
Données générales
Organisation Drapeau de l'Italie Agence spatiale italienne
Constructeur Carlo Gavazzi Space SpA
Domaine Démonstrateur technologique
Statut Mission terminée
Lancement 15 juillet 2000 à 12 h 00 TU
Lanceur Kosmos-3M
Fin de mission 15 août 2001
Durée 12 mois (mission primaire)
Désorbitage 15 août 2001
Identifiant COSPAR 2000-039A
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 170 kg
Contrôle d'attitude Stabilisé sur 3 axes
Source d'énergie Panneaux solaires
Puissance électrique 400 watts
Orbite
Orbite Héliosynchrone
Périgée 422 km
Apogée 476 km
Période 93,60 minutes
Inclinaison 87,30°
Principaux instruments
NINA-2 Télescope à particules chargées
MTS-AOMS Détermine l'attitude et l'orbite du satellite

MITA, (acronyme de Minisatellite Italiano di Technologia Avanzata), est un mini-satellite italien financé par l'Agence spatiale italienne (ASI) et destiné à la mise au point de nouvelles technologies spatiales. MITA embarque une expérience scientifique (un détecteur de particules chargées) et un système intégré de contrôle d'attitude développé pour le compte de l'Agence spatiale européenne par l'Allemagne. Le satellite de 170 kg est placé en orbite le 15 juillet 2000 par un lanceur russe Kosmos-3M depuis le cosmodrome de Plessetsk. La mission s'achève de manière prématurée en ayant toutefois rempli ses objectifs le 15 août 2001.

Caractéristiques du satellite[modifier | modifier le code]

MITA est long de 1,7 mètres avec une section de 1,4 x 0,7 mètres et a une masse de 170 kg. Le satellite est stabilisée sur 3 axes avec une précision de 0,1°. La plate-forme utilisée a une durée de vie de 5 ans. L'énergie est fournie par deux panneaux solaires qui produisent en fin de vie 400 watts dont 120 watts sont utilisés en pointe. Les communications avec le sol se font en bande S avec un débit maximal de 512 kilobits/s. MITA dispose d'une mémoire de masse de 64 mégaoctets[1].

Équipements et expériences[modifier | modifier le code]

Le satellite emporte deux expériences[1] :

  • NINA-2 (New Instrument for Nuclear Analysis) est un télescope à particules développés par l'Istituto nazionale di fisica nucleare (INFN) en Italie et l'Institut d'ingénierie physique de Moscou pouvant mesurer l"énergie et l'incidence de particules chargées en particulier du rayonnement cosmique ayant une énergie comprise entre 10 et 200 MeV/noyau. NINA-2 dérive d'un instrument qui vole à bord du satellite RESURS-O1 # 4 placé en orbite en juillet 1998.
  • MTS-AOMS (Micro Tech Sensor-Attitude and Orbit Measurement System) est une suite d'équipements développée par Astrium en Allemagne sur des fonds de l'Agence spatiale européenne qui combine la détermination de l'attitude et l'orbite du satellite. Il comprend trois éléments : une caméra chargée de prendre des images à la fois du champ d'étoiles et de l'horizon de la Terre, un magnétomètre et un capteur mesurant la vitesse de rotation sur un angle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « MITA », sur EO Portal, Agence spatiale européenne (consulté le 17 décembre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]