Mickael Korvin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mickael Korvin
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activités

Mickael Korvin est un auteur et traducteur franco-américain d'origine hongroise, né à Cuba en 1957[réf. nécessaire]. Il milite pour une écriture phonétique du français, sous le nom de "nouvofrancet"[1]. Il vit à Paris.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Journaliste et publicitaire[2], Korvin tient ensuite une boutique de brocanteur au marché aux puces de Saint-Ouen[3],[4]. Il est l'auteur de six romans publiés, et d'autres en auto-édition.

Mickael Korvin a alterné entre l'écriture de romans en français et en anglais ainsi que la traduction de textes étrangers en français. Dans ses premiers ouvrages, Le Boucher du Vaccarès (1990) et Je, Toro (1991) il a revisité le nouveau roman afin de briser ce qu'il voyait comme le règne de la nostalgie dans la littérature contemporaine française[réf. nécessaire]. Il a traduit I Need More d'Iggy Pop et Les vices ne sont pas des crimes de l’anarchiste américain du XIXe siècle Lysander Spooner. A

En 2012 puis en 2020, il est candidat à l'Académie française[5],[6].

Proposition de simplification de l'orthographe du français[modifier | modifier le code]

Au début de l’année 2012, Mickael Korvin a publié un roman, Journal d'une cause perdue, qui faisait partie de son mouvement (qu'il appelle lui-même « korvinisme »[7]) visant à abolir les accents, majuscules et la ponctuation de la langue écrite, en particulier de la langue française[8]. Il tourne une vidéo avec le rappeur Morsay, dans laquelle ce dernier menace de violer l'écrivain Erik Orsenna[9]. Pendant la vidéo, Mickael Korvin sacre Orsenna « dictateur de la grammaire » et clame qu'il est en train de tuer la langue française[10],[11],[12],[13],[14]. À la mi-, ils postent une nouvelle vidéo, injuriant Patrick Poivre d'Arvor.

Le , Mickael Korvin, a publié sur le site web de l'Express un manifeste pour la simplification de la langue française intitulé J'abuse[15]. Mickael Korvin est par la suite devenu contributeur régulier du site internet du magazine L’Express[réf. nécessaire].

Ses articles parus sur lexpress.fr en dates du puis du demande « l’ancien français serait-il plus moderne que le nôtre ? »[16] et affirme que le français est prisonnier de sa grammaire depuis 500 ans. Le mois suivant, il y explique "Pourquoi il faut abolir l’Académie française"[17].

Korvin parle de "nouvofrancet" pour désigner ce français phonétique qu'il recommande. En parallèle de la sortie de son neuvième roman L'homme qui se croyait plus beau qu'il n'était[18],[19],[20] il en publie la version "nouvofrancet" en ligne : 'L'om qi se croyet plubo qil netet".

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Le refuge nucléaire (nouvelle) La Revue Dossiers d'Aquitaine et d'Ailleurs Numero 48 - Été 1991
  • Le Boucher du Vaccarès, et Le Napo (Éditions Jacqueline Chambon - Actes Sud 1991)
  • Je, Toro (Éditions Jacqueline Chambon - Actes Sud 1992)
  • New Age Romance (Les Belles Lettres 1993, Le Serpent à Plumes 2000)[21]
  • How to Make a Killing on the Internet (Pegasus Publishers - UK 2001)
  • Le Jeûne (Parisvibrations.com 2009).
  • Biorgie (Parisvibrations.com 2010)
  • Journal d'une cause perdue (Parisvibrations.com 2012)
  • L'homme qui se croyait plus beau qu'il n'était (Le Serpent à Plumes 2016)[22],[23]
  • Sire Concis - une histoire de prépuce qui repousse comme une mauvaise herbe (Serpent A Plumes Editions, 2018).

Traductions[modifier | modifier le code]

Autres écrits[modifier | modifier le code]

  • Rémy Magron, Sado-maso-chic, (contribution Mickael Korvin), 1995.
  • Internet Honoré aux Webby Awards 2015 et Silver Award aux Davey Awards 2015[24] (@twitersavior) pour le hashtag #AMessageToTheMartians (catégorie Social/Weird) de même qu'un autre Davey d'argent en 2016 pour #TheBrightSideOfBrexit[25]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • New Age Romance

Art Conceptuel[modifier | modifier le code]

  • Signs of Hope (Signes d'espoir) une collection de pancartes de SDF de Philadelphie pour l'association caritative The Bethesda Project, [26]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « "Sans accent ni lettre muette: le "nouvofrancet", une langue pour l'avenir?" » (consulté le )
  2. « La veille de Né Kid du 23.11.11 : Les publicitaires (devenus) artistes », sur slideshare.net (consulté le ).
  3. Laurent Martinet, « Erik Orsenna est-il le « tueur » du français ? », sur le site de L'Express, (consulté le )
  4. Ali baba's Cavern, site des Puces de Saint-Ouen
  5. « Candidatures au fauteuil de M. Jean Dutourd (F31) », sur le site de l'Académie française,
  6. http://academie-francaise.fr/actualites/candidatures-au-fauteuil-de-m-max-gallo-f24-0.
  7. « 04 - Korvin vs Orsena », sur www.monadministratif.com (consulté le ).
  8. Antoine Guillot, « Bonheurs et malheurs des écrivain(e)s », sur France Culture,
  9. https://www.dailymotion.com/video/xpi69p_morsay-mickael-korvin-clash-erik-orsenna_news
  10. https://cdr.lib.unc.edu/indexablecontent/uuid:1151b4cf-5f14-4113-b4f9-6451b96ad665
  11. Laurent Martinet, « Erik Orsenna est-il le "tueur" du français? », sur L'Express,
  12. David Caviglioli, « Deux rappeurs et un écrivain menacent de violer Erik Orsenna », sur Le Nouvel Observateur,
  13. Élisabeth Philippe, « Faut-il exorciser l’Académie? », sur Les Inrocks,
  14. Sarah Bosquet, « Korvin et Morsay forcenés d’Orsenna », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. « Mickael Korvin veut simplifier la langue française », sur ENVIEDECRIRE, (consulté le ).
  16. http://orthochansons.fr/blog/orthographe-lancien-francais-serait-il-plus-moderne-que-le-notre/
  17. https://tidsskrift.dk/passage/article/download/6669/14489
  18. Marc L'Helgoualc’h, « Mickael Korvin, son nouveau roman et le nouvofrancet », sur medium.com, (consulté le ).
  19. http://www.senscritique.com/livre/L_homme_qui_se_croyait_plus_beau_qu_il_n_etait/critique/83224660
  20. « L'homme qui se croyait plus beau qu'il n'était - Mickael Korvin » [livre], sur Babelio (consulté le ).
  21. JE de mots, « New age romance, M. Korvin », sur blog.com, Je de mots sur prises, (consulté le ).
  22. « Quatre-vingt-dix Chapitres d'une Vie », sur blogspot.com (consulté le ).
  23. « L’homme qui se croyait plus beau qu’il n’était – Mickaël Korvin », sur 22h05 rue des Dames, (consulté le ).
  24. (en) « Winners List - Davey Awards », sur Davey Awards (consulté le ).
  25. (en) « Winners List - Davey Awards », sur Davey Awards (consulté le ).
  26. http://philadelphiafreepress.com/homeless-in-philadelphia-art-show-benefits-bethedsa-project-p6507-1.htm

Liens externes[modifier | modifier le code]