Michel Gaudet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Michel Gaudet est un haut fonctionnaire français, né le à Paris et mort le . Ce conseiller d’État fut un grand juriste au service de la cause européenne dont il fut un des ardents artisans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1915 à Paris, Michel Gaudet est nommé auditeur au Conseil d’État en 1942, maître des requêtes en 1948, puis conseiller d’État en 1964.

Appelé en 1952 auprès de Jean Monnet comme conseiller juridique de la Haute Autorité de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), il a participé à la rédaction du Traité de Rome avant de devenir directeur général du service juridique des Exécutifs européens, puis de la Commission des Communautés Européennes de 1958 à 1969 [1].

Michel Gaudet a ensuite occupé les fonctions de président de la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA) de 1970 à 1981, de président du Comité Européen des Assurances, de 1978 à 1982, et de président de la Cour d’Arbitrage de la Chambre de commerce internationale, de 1977 à 1988.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Michel Gaudet a été nommé Commandeur de la Légion d’Honneur et de l’ordre National du Mérite[2].

Il est aussi titulaire de la Croix de Guerre (1939-1945). Il a été distingué Honorary Fellow of the American Bar Foundation (en) en 1960 et reçu Docteur honoris causa de l'Université d'Édimbourg en 1969.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Monnet, Mémoires, Fayard, 1976, nouvelle édition Le Livre de Poche, 2007, p. 564, 592, 593.
  • Improving International Arbitration, Liber Amicorum Michel Gaudet, Benjamin G Davis Editor, International Chamber of Commerce Publishing S.A., Paris, 1998