Meyer Fortes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meyer et Fortes.
Meyer Fortes
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Britstown (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
CambridgeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Membre de

Meyer Fortes, né le à Britstown (province du Cap, Afrique du Sud) - mort le à Cambridge (Royaume-Uni), est un anthropologue britannique. Psychologue de formation à l'origine, il a poursuivi simultanément une carrière de chercheur spécialisé en anthropologie sociale et culturelle et une carrière d'universitaire comme professeur d'anthropologie sociale à Cambridge.

Les Tallensi du Nord du Ghana ont été son champ d'étude privilégié. Il a également dirigé de nombreux ouvrages collectifs dont Structures sociales, Systèmes de pensée africains et Systèmes politiques africains en collaboration avec E.E. Evans-Pritchard. Ce livre est un document d'anthropologie politique qui tente une première classification des systèmes et propose une théorisation des modèles.

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Œdipe et Job dans la religion en Afrique de l'Ouest (1959), trad., Mame, 1974.
  • Systèmes politiques africains (1940), (avec Evans-Pritchard), trad., PUF, 1964.
  • Social Structure. Studies presented to A. R. Radcliffe-Brown (1949), Clarendon Press, 1949.
  • Marriage in Tribal Societies (1962), Cambridge University Press, 2010.
  • Religion, Morality and the Person: Essays on Tallensi Religion (articles entre 1965 et 1975), Cambridge University Press, 1987. Introduction de Jack Goody.

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]