Mercure (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mercure (Nothomb))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mercure.
Mercure
Auteur Amélie Nothomb
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Roman
Éditeur Albin Michel
Date de parution 1998
Type de média Livre
Nombre de pages 226
ISBN 2-226-10499-2
Chronologie

Mercure est le sixième roman d’Amélie Nothomb, paru en 1998 chez Albin Michel.

Résumé[modifier | modifier le code]

Sur une île, un vieux monsieur et une jeune fille vivent à l'abri de tout reflet. Une infirmière survient pour soigner la jeune fille. Tandis que des relations de plus en plus confiantes se nouent entre elles, l'infirmière découvre les éléments d'un mystère et d'un drame qui tiennent à l'étrange loi que le vieil homme fait régner sur l'île[1].

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Ce roman présente la particularité d'avoir deux dénouements proposés.
  • Dans Mercure, le mercure a à la fois un rôle symbolique (mythologique) et physique (prendre la température et faire reflet comme dans un miroir).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Laurence Marois, Eurydice, Mercure et Pasiphae: Transfiguration et réhabilitation des figures mythiques dans les romans Mercure et Attentat d'Amélie Nothomb, Université du Québec[3]
  • Laurence Marois, Le double mythique : La figure d’Eurydice dans Mercure d’Amélie Nothomb, 2011, Université du Québec[4].
  • Nausicaa Dewez, Éden ou Prison, L’île dans Mercure d’Amélie Nothomb, Service général des Lettres et du livre (Bruxelles)[5].
  • Andrea Oberhuber, Réécrire à l’ère du soupçon insidieux : Amélie Nothomb et le récit postmoderne, Études françaises, Volume 40, Numéro 1, 2004[6].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]