Mercenary (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mercenary
Description de cette image, également commentée ci-après

Mercenary sur scène en 2007.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Danemark Danemark
Genre musical Death metal mélodique[1], power metal[1], metal progressif, thrash metal
Années actives Depuis 1991
Labels Black Day Records, Serious Entertainment, Hammerheart Records, Century Media Records
Site officiel mercenary.dk
Composition du groupe
Membres Jakob Mølbjerg
Martin Buus
René Pedersen
Peter Mathiesen
Anciens membres

Hans Jørgen Andersen
Henrik « Kral » Andersen
Nikolaj Brinkman
Andreas W. Hansen
Jakob Johnsen
Mike Park
Signar Petersen
Mikkel Sandager
Morten Sandager
Morten Løwe

Rasmus Laulund Jacobsen

Mercenary est un groupe de heavy metal danois, originaire d'Aalborg. Bien qu'ils soient souvent classés dans le genre du death metal mélodique[2], leur musique est aussi teintée de power metal, ainsi que de thrash metal à leur début.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1991–2001)[modifier | modifier le code]

Mercenary est formé en 1991 sous l'idée originale de Henrik « Kral » Andersen, à Aalborg, au Danemark. Après la sortie de deux démos, Domicile (1993) et Gummizild (1994)[1], ils signent avec le label Black Day Records, et sortent un EP de quatre titres, Supremacy en 1996. En 1997, ils signent avec le label danois Serious Entertainment, et publient, en 1998, leur premier album studio intitulé, First Breath.

Everblack et 11 Dreams (2002–2005)[modifier | modifier le code]

En 2002, le groupe décide d'élargir leur son avec l'arrivée du pianiste Morten Sandager, qui y contribue grandement avec son clavier, aussi bien que son frère Mikkel, qui aide à développer le chant dans leur chansons. Cette nouvelle composition du groupe ajouta une nouvelle dimension à leur son, incorporant plus de mélodie dans leur musique. La renommée de Mercenary augmente cette année avec leur apparition au festival ProgPower aux États-Unis, ainsi qu'avec la sortie de leur deuxième album, Everblack.

C'est après cela que le groupe se sépare du batteur Rasmus Jacobsen, pensant qu'il passait trop peu de temps avec le groupe, et trop dans d'autres projets. Pendant cette période, le guitariste Signar Petersen quitte également le groupe, à cause de raisons personnelles. Deux vieux amis de Kral (le batteur Mike Park Nielson, qu'il rencontre en 1993 à un concert à Copenhague et Martin Buus Pedersen, que Kral connût quand il avait 17 ans et qu'il travaillait dans un magasin de musique, alors que Martin testait une guitare) viendront les remplacer, et avec ce nouveau line-up, Mercenary signe avec Century Media Records.

En 2004, Mercenary publie son troisième album, 11 Dreams. Il leur permet de se populariser à l'échelle internationale. Cette même année, Mercenary tourne avec Evergrey, et plus tard Brainstorm lors d'une tournée en Europe. Ils jouent aussi à la 16e édition du Wacken Open Air en 2005, et jouent en soutien à Nevermore plus tard dans l'année.

The Hours that Remain (2006)[modifier | modifier le code]

En fin mars 2006, le groupe annonce le départ de Kral. Mikkel Sandager explique que son départ s'est fait car « il était trop éloigné de sa famille... et essayait de concilier vie familiale et groupe pendant 15 ans. Je crois qu'il en a eu marre de ça[3]. » Désormais un quintette, le gorupe écrit et enregistre son quatrième album avec Mikkel Sandager au chant, et Jacob Hansen à la basse. Le 7 avril 2006, le groupe termine ses enregistrements aux Jacob Hansens Studios. Peu après, le groupe recrute le bassiste et chanteur René Pedersen en remplacement de Kral.

Entre le 19 et le 20 mai 2006, au Saegfestival (organisé à Greding, en Allemagne), Mercenary joue pour la première fois sur scène avec Pedersen. C'est à ce concert qu'ils jouent Soul Decision, une chanson de leur futur quatirème album. Le 1er août 2006, Mercenary publie une compilation composée de leurs premières démos, Retrospective, et le 22 août leur album, The Hours that Remain. En septembre 2006, Mercenary se joint à plusieurs groupes comme Evergrey, Epica, et Jørn Lande au festival ProgPower.

Divers albums (depuis 2007)[modifier | modifier le code]

Le 21 octobre 2007, ils annoncent une suite à l'album The Hours that Remain. Le 12 décembre 2007, le groupe annonce la fin des enregistrements. Huit jours plus tard, ils révèlent le titre : Architect of Lies. Il est publié le 25 mars 2008[4]. Le 11 novembre 2009, ils annoncent le départ de Mikkel, Morten, et Mike. Le 23 novembre 2009, ils annoncent une nouvelle formation.

Le 23 décembre 2010, le groupe publie une chanson de son futur album, Metamorphosis[5]. L'album Metamorphosis est publié en 2011. Le 26 juillet 2013, le groupe publie l'album Through Our Darkest Days[6]. Cette même année, ils annoncent une tournée européenne entre août et septembre[7]. En 2014, ils publient le clip de la chanson Welcome the Sickness, issu de leur album[8].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Jakob Johnsen – batterie (1991–1993)
  • Hans Jørgen Andersen – guitare rythmique (1991–1994)
  • Andreas W. Hansen – basse (1991–1994)
  • Nikolaj Brinkman – guitare solo (1994–2000)
  • Signar Petersen – guitare solo (2000–2002)
  • Rasmus Jacobsen – batterie (1993–2002)
  • Henrik « Kral » Andersen – basse (1994–2006), chant guttural (1991–2006), guitare solo (1991–1993)
  • Mike Park Nielsen – batterie (2002–2009)
  • Morten Sandager – claviers (2002–2009)
  • Mikkel Sandager – chant clair (2002–2009)
  • Morten Løwe – batterie (2009–2011)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1998 : First Breath
  • 2002 : Everblack
  • 2004 : 11 Dreams
  • 2006 : The Hours that Remain
  • 2008 : Architect of Lies
  • 2011 : Metamorphosis
  • 2013 : Through Our Darkest Days

EP[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Démos[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • Firesoul (de 11 Dreams)
  • My World is Ending (de The Hours that Remain)
  • Isolation (de Architect of Lies)
  • The Endless Fall de (Architect of Lies)
  • Through the Eyes of the Devil (de Metamorphosis)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Mercenary », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 11 février 2017).
  2. (en) « Tags pour Mercenary sur Lastfm.fr »
  3. (en) « Mercenary », Rockfreaks.net (consulté le 7 août 2013)
  4. (en) « New Album Update », Mercenary.dk, (consulté le 10 novembre 2007).
  5. (en) « Mercenary Official Youtube », Youtube.com (consulté le 7 août 2013)
  6. (en) « Mercenary - Through Our Darkest Days », Metal Storm (consulté le 7 août 2013).
  7. (en) « European Tour Announced By Mercenary », sur Metal Underground, (consulté le 11 février 2017).
  8. (en) « Mercenary - Release New Video », sur Metal Storm (consulté le 11 février 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :