Memex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le memex est un ordinateur analogique fictif décrit par le scientifique Vannevar Bush dans l'article As We May Think publié en 1945 dans la revue The Atlantic Monthly. Le nom est la contraction de memory extender (« gonfleur de mémoire »). Dans son article, Bush décrit un appareil électronique relié à une bibliothèque capable d'afficher des livres et de projeter des films. Cet outil est aussi capable de créer automatiquement des références entre les différents médias. Cette vision a directement influencé des pionniers de l'informatique moderne tels que Douglas Engelbart et a posé les fondations de l'hypertexte créé par Ted Nelson, à l'origine du World Wide Web.

Le memex ne se contente pas uniquement de permettre à un utilisateur de naviguer parmi les informations, mais il offre aussi un moyen d'établir des liens entre les informations. La machine est un assemblage d'éléments électromécaniques, de caméras et de microfilms, intégré dans un grand bureau. La plupart des microfilms nécessaires auraient été intégrés dans le bureau, mais un système de chargement aurait permis à l'utilisateur d'ajouter et de retirer des microfilms.

La technologie du memex est souvent confondue avec la navigation hypertextuelle. Bien que l'idée de Bush ait participé à la création de l'hypertexte, ce n'est pas encore l'hypertexte tel qu'on le connaît maintenant. Le système proposé se contente de créer des liens entre des paires d'images de microfilms, mais ne peut pas relier des documents à l'aide de simple mots ou images dans un document. De plus, l'idée de Bush de créer des chemins d'association n'a pas été intégrée dans les systèmes hypertextes. Le chemin d'association proposé par Bush ne permet qu'un cheminement linéaire dans les informations, en créant des chaînes de séquences reliées entre elles. Ce genre de système est équivalent à une page web où le seul lien est l'« entrée suivante ».

Le memex permettrait aussi à l'utilisateur de créer des informations, comme ajouter des photos ou du texte sur un microfilm à partir d'un écran tactile semi-transparent. Le memex est souvent considéré comme le précurseur de l'ordinateur personnel à base de microfilms. C'est certainement les idées développées dans cet article qui ont inspiré le projet MyLifeBits (en) de Gordon Bell de Microsoft Research : un entrepôt digital de photographies, documents, communications, et même de statistiques utilisant des bases de données pour permettre la recherche, l'annotation et l'indexation des documents. L'agence DARPA a annulé un programme similaire, le DARPA LifeLog (en).

Prédécesseur[modifier | modifier le code]

Le New York Times a signalé[1] le 17 juin 2008 l'existence d'un précurseur de longue date du Memex : le Réseau qui avait été décrit par le bibliothécaire Paul Otlet (1868-1944) dès 1934, dont les papiers personnels et les archives des Institutions qu'il a créé avec Henri La Fontaine sont conservés à Mons, le Mundaneum.

Evocations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. nytimes.com The Web Time Forgot

Lien externe[modifier | modifier le code]