Meltwater pulse 1A

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Courbe indiquant l'augmentation du niveau des mers depuis la fin de la dernière période glaciaire. L’impulsion de fonte 1A y est indiquée.

L'impulsion de fonte 1A, ou Meltwater pulse 1A (en anglais), est un événement de brusque augmentation du niveau des mers, survenu à la fin du dernier âge glaciaire, à la fin de l'époque du Pléistocène.

Amplitude de l'événement[modifier | modifier le code]

La montée du niveau des mers a atteint 20 m en moins de 500 ans[1] et peut-être même en moins de 200 ans[2], avec des taux estimés de 27 mm/an à 65 mm/an. Cette impulsion était plus importante que l'augmentation actuelle qui se monte à 2 ou 3 mm/an. Ces mesures ont été effectuées en étudiant les coraux fossiles vivant à fleur d'eau, et constituant ainsi un excellent marqueur du niveau de la mer.

Datation[modifier | modifier le code]

Cette impulsion de fonte est survenue y a 14 600 ans. Certains chercheurs ont avancé la date plus tardive de 13 000 ans[3].

Origine[modifier | modifier le code]

Cet événement coïncide avec le début de la première phase chaude marquant la fin de la glaciation de l'hémisphère nord dont la température moyenne a augmenté de presque °C en quelques années[4],[5]. La fonte de la calotte antarctique aurait aussi contribué significativement à l'impulsion de fonte 1A.[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jody Webster, « Drowning of the -150 m reef off Hawaii: A casualty of global meltwater pulse 1A? », Geology and GSA Today, The Geological Society of America, Inc.,‎ , p. 249–252 (lire en ligne, consulté le 8 décembre 2009)
  2. Jennifer D. Stanford, Eelco J. Rohling, Sally E. Hunter, Andrew P. Roberts, Sune O. Rasmussen, Edouard Bard, Jerry McManus et Richard G. Fairbanks, « Timing of meltwater pulse 1a and climate responses to meltwater injections », Paleoceanography, American Geophysical Union, vol. 21, no 4,‎ , p. 4103 (DOI 10.1029/2006PA001340, lire en ligne)
  3. Vivien Gornitz, Encyclopedia of paleoclimatology and ancient environments, Springer, (ISBN 9781402045516, lire en ligne), p. 890 (Table S1)
  4. Valérie Masson-Delmotte, Emilie Gauthier, David Grémillet, Jean-Michel Huctin, Didier Swingedouw, « Le Groenland, climat, écologie, société », CNRS éditions,‎ , p. 167 (ISBN 978-2-271-08194-0).
  5. Intense réchauffement terrestre il y a 15 000 ans, En l'espace de quelques années, les températures ont grimpé de 10 °C dans l'hémisphère Nord à la fin de la dernière glaciation, 23 juin 2008. http://www.lefigaro.fr/sciences/2008/06/23/01008-20080623ARTFIG00362-intense-rechauffement-terrestre-il-y-a-ans.php.
  6. (en) Pierre Deschamps, Nicolas Durand, Edouard Bard, Bruno Hamelin, Gilbert Camoin, Alexander Thomas, Gideon Henderson, Jun'ichi Okuno, Yusuke Yokoyama, « Ice sheet collapse and sea-level rise at the Bølling warming 14,600 yr ago », Nature, vol. 483,‎ , p. 559–564 (DOI 10.1038/nature10902).