Impulsion de fonte 1A

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Impulsion de fonte 1A
Courbe indiquant l'augmentation du niveau des mers depuis la fin de la dernière période glaciaire. L’impulsion de fonte 1A y est indiquée.
Courbe indiquant l'augmentation du niveau des mers depuis la fin de la dernière période glaciaire. L’impulsion de fonte 1A y est indiquée.

L'impulsion de fonte 1A, en anglais meltwater pulse 1A, est un événement de brusque augmentation du niveau des mers, survenu à la fin du dernier âge glaciaire, à la fin de l'époque du Pléistocène.

Amplitude de l'événement[modifier | modifier le code]

La montée du niveau des mers a atteint 20 m en moins de 500 ans[1] et peut-être même en moins de 200 ans[2], avec des taux estimés de 27 mm/an à 65 mm/an. Cette impulsion était plus importante que l'augmentation actuelle qui se monte à 2 ou 3 mm/an. Ces mesures ont été effectuées en étudiant les coraux fossiles vivant à fleur d'eau, et constituant ainsi un excellent marqueur du niveau de la mer.

Datation[modifier | modifier le code]

Cette impulsion de fonte est survenue y a 14 600 ans. Certains chercheurs ont avancé la date plus tardive de 13 000 ans[3].

Origine[modifier | modifier le code]

Cet événement coïncide avec le début de la première phase chaude marquant la fin de la glaciation de l'hémisphère nord dont la température moyenne a augmenté de presque °C en quelques années[4],[5]. La fonte de la calotte antarctique aurait aussi contribué significativement à l'impulsion de fonte 1A.[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jody Webster, « Drowning of the -150 m reef off Hawaii: A casualty of global meltwater pulse 1A? », Geology and GSA Today, The Geological Society of America, Inc.,‎ , p. 249–252 (lire en ligne, consulté le )
  2. Jennifer D. Stanford, Eelco J. Rohling, Sally E. Hunter, Andrew P. Roberts, Sune O. Rasmussen, Edouard Bard, Jerry McManus et Richard G. Fairbanks, « Timing of meltwater pulse 1a and climate responses to meltwater injections », Paleoceanography, American Geophysical Union, vol. 21, no 4,‎ , p. 4103 (DOI 10.1029/2006PA001340, lire en ligne)
  3. Vivien Gornitz, Encyclopedia of paleoclimatology and ancient environments, Springer, , 1049 p. (ISBN 978-1-4020-4551-6, lire en ligne), p. 890 (Table S1)
  4. Valérie Masson-Delmotte, Emilie Gauthier, David Grémillet, Jean-Michel Huctin, Didier Swingedouw, « Le Groenland, climat, écologie, société », CNRS éditions,‎ , p. 167 (ISBN 978-2-271-08194-0).
  5. Intense réchauffement terrestre il y a 15 000 ans, En l'espace de quelques années, les températures ont grimpé de 10 °C dans l'hémisphère Nord à la fin de la dernière glaciation, 23 juin 2008. http://www.lefigaro.fr/sciences/2008/06/23/01008-20080623ARTFIG00362-intense-rechauffement-terrestre-il-y-a-ans.php.
  6. (en) Pierre Deschamps, Nicolas Durand, Edouard Bard, Bruno Hamelin, Gilbert Camoin, Alexander Thomas, Gideon Henderson, Jun'ichi Okuno, Yusuke Yokoyama, « Ice sheet collapse and sea-level rise at the Bølling warming 14,600 yr ago », Nature, vol. 483,‎ , p. 559–564 (DOI 10.1038/nature10902).