Mazdéisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le mazdéisme est une religion de la Perse antique qui doit son nom à son dieu principal, Ahura Mazda. Le livre sacré du mazdéisme est l'Avesta. Le mazdéisme a été la religion officielle des empires perses mède, achéménide, parthe et sassanide. Il s'articule autour de l'opposition entre Ahoura Mazdâ, « Le seigneur Sage », et les démons, dont Angra Manyou, « L'Inspirateur Maléfique », est le chef. C'est cette opposition dualiste qui fonde la cosmologie, l'activité rituelle et la fonction royale[1].

Le zoroastrisme, du nom de Zoroastre/Zarathoustra, est, selon les auteurs, un autre nom pour mazdéisme[2], ou bien une réforme du mazdéisme[3][source insuffisante]. Le zoroastrisme est la forme monothéiste sous laquelle s'est répandue cette religion, qui possède encore des fidèles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Leclant (Dir.), Dictionnaire de l'Antiquité, Paris, Presses universitaires de France, , p. 1359
  2. Jean Kellens, « Mazdéisme », dans Frédéric Lenoir et Ysé Tardan-Masquelier (dir.), Encyclopédie des religions, tome 2, Paris, Presses Universitaires de France, 1997, p. 105
  3. Khosro Khazai Pardis, Les Gathas. Le Livre sublime de Zarathoustra, Paris : Albin Michel, 2011

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Grands livres du mazdéisme[modifier | modifier le code]

En anglais : Zoroastrian Archives [1]

  • Avesta (Yasna, Yashts, Vîdêvdât, Vispered, Nîranganstân, Hadôxt Nask): James Darmesteter, Le Zend-Avesta, 1892-1893, 3 t., rééd. anastatique Adrien Maisonneuve, 1960.
  • Bundahishn (Création originelle), IXe siècle : trad. en an. du Bundahishn version indienne : W. E. West, The Bundahish, apud Pahlavi Texts, Sacred Books of the East, t. V, Oxford University Press, 1897, rééd. Delhi 1965. [2]
  • Denkard (Livre de la religion), Xe siècle, en moyen-perse. Trad. partielle : Jean de Menasce, Le troisième livre du Daenkart, Klincksieck, 1984, 465 p.
  • Pand-nâmag î Zardusht (Livre de conseils de Zarathoustra) ou Cîdag andarz î pôryôtkêshân (Sélection de préceptes des anciens sages), trad. an. M. F. Kanga, Čītak Handarž i Pōryōtkēšān. A Pahlavi Text, Bombay, 1960. (« Catéchisme sassanide qui résume admirablement les dogmes du zoroastrisme », selon Geo Widengren).
  • Ardâ Wîrâz-nâmag (Livre de Wîrâz le Juste, IXe – Xe siècles), trad. du pehlevi Philippe Gignoux, Le livre d'Ardâ Virâz, Editions Recherches sur les Civilisations, 1984, 282 p. (voyage de l'âme dans l'Au-delà).

Études sur le mazdéisme[modifier | modifier le code]

  • (en) Mary Boyce, A History of Zoroastrianism, Leyde, 1975.
  • (en) Mary Boyce, Zoroastrians, Their Religious Beliefs and Practices, Londres, Routledge, 1979.
  • Jacques Duchesne-Guillemin, La Religion de l'Iran ancien, Paris, PUF, 1962, 411 p.
  • Jacques Duchesne-Guillemin, Religion et politique de Cyrus à Xerxès, 1969
  • Jacques Duchesne-Guillemin, Le Dieu de Cyrus, 1975
  • Jean Kellens, « Le mazdéisme », apud Encyclopédie des religions, sous la direction de Frédéric Lenoir et Ysé Tardan-Masquelier, Bayard, 2e éd., 2000, t. I, p. 105-117.
  • Jean Kellens, Leçons au Collège de France en ligne
  • Jean Varenne, Zarathushtra et la tradition mazdéenne, Paris, Seuil [rééd. 1977], 1962.
  • Jean Varenne, Zoroastre, le prophète de l'Iran, Dervy, 1996.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]