Maximilien Misson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Misson (homonymie).
image illustrant le protestantisme image illustrant un écrivain image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant le protestantisme et un écrivain français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

François Maximilien Misson est un écrivain français né vers 1650 et mort en 1722.

Biographie[modifier | modifier le code]

Protestant condamné à l'exil en Angleterre par la révocation de l'Édit de Nantes, il y publie des récits de voyage, notamment de celui qu'il fit en Italie dans Nouveau Voyage d'Italie et de celui qu'accomplit François Leguat jusqu'à l'île Rodrigues et l'île Maurice dans un autre ouvrage. Son nom a été attribué à l'un des deux fondateurs de la colonie pirate peut-être imaginaire de Libertalia dans l'Histoire générale des plus fameux pyrates, que l'on attribue souvent à Daniel Defoe. Il est également l'auteur du texte documentaire, Le théâtre sacré des Cévennes publié à Londres en 1707 dont le but sera de défendre contre leurs détracteurs les "Inspirés" huguenots des Cévennes.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Misson, Maximilien (1702), Nouveau voyage d'Italie, avec un mémoire contenant des avis utiles à ceux qui voudront faire le mesme voyage
  • Misson de Valbourg, Henri (1698), Mémoires et observations faites par un voyageur en Angleterre, sur ce qu'il y a de plus remarquable, La Haye (Henri Misson est présenté comme l'auteur, mais le livre est génénralement attribué au frère de l'auteur : François Maximilien Mission.
  • Misson, Maximilien, (1707) Le Théâtre sacré des Cévennes

Liens externes[modifier | modifier le code]