Max Ehrmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Max Ehrmann
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Highland Lawn Cemetery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Œuvres principales

Max Ehrmann ( - ) est un avocat, homme d’affaires et écrivain américain, principalement renommé pour son poème Desiderata qui a connu un destin particulier.

Desiderata (du latin desiderata « des choses désirées », pluriel de desideratum) est un poème en anglais consacré à la recherche du bonheur dans la vie. Ses droits d'auteur appartiennent à Max Ehrmann qui l'a rédigé en 1927. Il a été publié à titre posthume par l'épouse d'Ehrmann en 1948, dans un recueil intitulé Desiderata of Happiness.

Au cours des années 1960, il fut largement diffusé sans être attribué à Ehrmann, avec parfois l'affirmation qu'il avait été trouvé dans l'Église de Saint-Paul de Baltimore dans le Maryland et écrit en 1692 (l'année de la fondation de l'église). Les héritiers d'Ehrmann ont cependant continué à le faire figurer parmi ses œuvres. Desiderata, dont de nombreuses traductions circulent depuis 1960, a été retraduit en français par Hubert Claes en septembre 1996 sous le titre Injonctions pour une vie sereine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Terre Haute, dans l'Indiana, Ehrmann était d’origine allemande ; ses parents avaient émigré de Bavière vers les États-Unis dans les années 1840. Il fait des études d’anglais à la DePauw University (diplômé en 1894), puis de philosophie et de droit à Harvard.

Il revient à sa ville natale de Terre Haute en 1898 pour exercer son métier, devenant notamment procureur de l’État dans le comté de Vigo. Il travaille ensuite dans l’entreprise familiale. À l’âge de 40 ans, toutefois, Ehrmann abandonne ces activités pour se consacrer à l’écriture. C’est en 1927 qu’il écrit Desiderata, un poème qui devait devenir célèbre bien après sa mort.

Liens externes[modifier | modifier le code]