Maurice Testard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Testard.
Maurice Testard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Ordre religieux

Maurice Testard (1921 - ) fut prêtre de l'Oratoire, latiniste, traducteur depuis le latin et enseignant, plus spécialisé sur le christianisme latin[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Rennes, Maurice Testard est professeur de latin à partir de 1950 à la Faculté des lettres de l'Institut catholique de Paris, puis professeur de 1967 à 1987 à l'Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve. Sa thèse d'État porta sur les rapports entre Cicéron et Augustin d'Hippone. Il est traducteur du De officiis de Cicéron, et du texte de même titre d'Ambroise de Milan et a rédigé une monographie sur Jérôme de Stridon. Il fut membre actif de plusieurs sociétés consacrées aux lettres latines et aux humanités : l'Institut d'études augustiniennes, la Société des études latines, l'Association Guillaume Budé[2], la Société nationale des antiquaires de France[1].

Il a reçu en 1964 le prix André-Barré de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre[3].

Il s'est retiré à la fin de sa vie à Saint-Brieuc, où il est mort.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Anne-Marie Taisne, « In memoriam », Vita Latina, no 175, 2006, p. 3.
  2. Dont il a été secrétaire général adjoint pendant de nombreuses années.
  3. Site de l'Académie française.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul-Augustin Deproost, « In memoriam : le Révérend Père Maurice Testard », Journal des Lettres de Louvain-la-Neuve, 2006-2, p. 21-23 (en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]