Matole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les oiseaux
Cet article est une ébauche concernant les oiseaux.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet ornithologie.

La matole est un piège à petit oiseau (notamment l’alouette des champs et l'ortolan) qui est utilisé traditionnellement dans les Landes[1], le Lot-et-Garonne, le Tarn-et-Garonne et la Gironde.

La préparation des pièges réclame de préparer une surface cultivée pour faciliter l'installation des pièges, leur pose et la progression des oiseaux vers les matoles. Certaines cages sont posées directement au sol, d'autres accrochées à des tuteurs[2]. Une matole est un piège qui prend l'ortolan vivant. L'oiseau est d'abord attiré par un appelant, puis il se dirige vers les grains de millet répandus sous chaque matole. En picorant, l'oiseau déséquilibre parfois la tige de fer qui retient la petite cage et il se retrouve prisonnier.

Cette technique de chasse est aujourd'hui interdite pour l'ortolan, espèce protégée. Elle reste autorisée pour l'alouette des champs[1].

Cette technique a fait l'objet d'un reportage du magazine Spécial Investigation de Canal Plus, le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Procès du chasseur en slip : du sursis, une amende... et la confiscation de la pelle requis », Pauline Boyer, Le Figaro.fr, 10 février 2017.
  2. Jacques Luquet, La chasse dans le Sud-Ouest autrefois, Sud-Ouest, , 189 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]