Mario Rutelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un sculpteur image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un sculpteur italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mario Rutelli
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
Palerme ou RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Mario Rutelli (né le à Palerme et mort à Rome le ) est un sculpteur italien de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Mario Rutelli: Nautica (1895). Piazza Politeama (Palermo).
Mario Rutelli: La Lirica“. Teatro Massimo (Palermo)

Biographie[modifier | modifier le code]

Mario Rutelli étudie à l'Académie des beaux-arts de Palerme puis à Rome avec Giulio Monteverde. Son chef-d'œuvre est la Fontaine des naïades sur la Place de la République à Rome, que Mussolini qualifiait « d'exaltation de la jeunesse éternelle, le premier salut de la Capitale à l'Art ».

Œuvres[modifier | modifier le code]

La Fontaine des Naïades, Place de la République à Rome.

De nombreuses œuvres de Mario Rutelli se trouvent en Italie et à l'étranger, telles que :

en Italie :
  • le monument à Anita Garibaldi sur le Janicule (une œuvre tardive, mais aussi audacieuse que d'autres de jeunesse, telle que Gli Irosi)
  • une des Victoires sur le Vittoriano à Rome
  • le quadrige de bronze au théâtre Politeama de Palerme, avec Apollon (le dieu de la musique) et Euterpe (la Muse de la poésie lyrique) au-dessus (sur ce travail, un des cavaliers sur le côté est le portrait de Benedetto Civiletti, le maître de Rutelli)
  • le Lion à la base du monument à Garibaldi dans le jardin Garibaldi de Palerme.
  • le Lion de gauche du Théâtre Massimo de Palerme, avec au-dessus, une personnification de la poésie lyrique (le lion de droite avec au-dessus la personnification de la tragédie est du maître de Rutelli, Benedetto Civiletti)
  • le Lirica et l'Apothéose de Victor Emmanuel au Théâtre Vittorio-Emanuele
  • le monument équestre à Umberto Ier à Catane,
  • la fontaine et le monument commémoratif à Agrigente
  • le Monument à Nicola Spedalieri sur la place Sforza Cesarini (Près de l'Église Neuve) à Rome.
Parmi les œuvres de Mario Rutelli à l'étranger :

Sources[modifier | modifier le code]