Marie Hermanson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hermanson.
Marie Hermanson
Description de cette image, également commentée ci-après
Marie Hermanson au salon du livre de Göteborg en 2007
Nom de naissance Marie Hermanson
Naissance (62 ans)
Göteborg, Drapeau de la Suède Suède
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Suédois
Genres

Marie Hermanson, née en à Göteborg, en Suède, est une romancière et journaliste suédoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie Hermanson naît à Göteborg en 1956. Elle étudie la sociologie et la littérature à l'université de Göteborg et suit les cours de l'école de journalisme de la ville. Elle travaille ensuite comme journaliste en Suède.

En 1986, elle publie le recueil de nouvelles Det finns ett hål i verkligheten qui évoque les contes de fées et les mythes de son pays natal. Dans son second livre, Snövit, elle revisite l'histoire de Blanche-Neige. En 1995, elle est nominée au prix August pour son quatrième roman, Värddjuret.

En 1998, elle signe le roman noir La Plage (Musselstranden) qui narre la disparition d'une jeune fille dans une station balnéaire suédoise et l'enquête a posteriori pour élucider cette affaire.

En 2011, elle écrit le thriller Zone B (Himmelsdalen) dans lequel deux frères jumeaux échangent leurs identités, l'un d'eux se retrouvant envoyé dans un clinique psychiatrique et pris au piège. Ce titre est traduit en France par l'éditeur Actes Sud dans ses collections Actes noirs en 2014 et Babel noir en 2017.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans et recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Det finns ett hål i verkligheten (1986)
  • Snövit (1990)
  • Tvillingsystrarna (1993)
  • Värddjuret (1995)
  • Musselstranden (1998)
    Publié en français sous le titre La Plage, traduction de Max Stadler et Lucile Clauss, Paris, Le Serpent à plumes, 2009
  • Ett oskrivet blad (2001)
  • Hembiträdet (2004)
  • Mannen under trappan (2005
  • Svampkungens son (2007)
  • Himmelsdalen (2011)
    Publié en français sous le titre Zone B, traduction de Johanna Chatellard-Schapira, Arles, Actes Sud, coll. « Actes noirs » no 99, 2014, réédition Arles, Actes Sud, coll. « Babel noir » no 177, 2017
  • Skymningslandet (2014)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Nomination au Prix August en 1995 pour Värddjuret.
  • Prix Bokhandelns en 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]