Marie-Madeleine de Saint-Exupéry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie-Madeleine de Saint Exupéry
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Famille
Fratrie

Marie-Madeleine de Saint-Exupéry, née le à Lyon et morte le à Saint-Maurice-de-Rémens, est une écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Caroline Fernande Marie Madeleine de Saint-Exupéry naît à Lyon en 1897[1], fille du vicomte Martin Louis Marie Jean de Saint-Exupéry (1863-1904), sans profession[2], et de la comtesse Andrée Marie Louise Boyer de Fonscolombe. Surnommée « Biche », elle est la sœur aînée de la chartiste et historienne Simone de Saint-Exupéry et de l’aviateur et écrivain Antoine de Saint-Exupéry.

Elle meurt en 1926 de la tuberculose, dans le château familial de Saint-Maurice-de-Rémens[1]. Ses obsèques ont lieu trois jours plus tard dans la commune[3].

Son unique ouvrage, Les Amis de Biche, a été publié par souscription après sa mort.

Publication[modifier | modifier le code]

  • Les Amis de Biche, Lyon, 1927 : il s’agit de huit contes qui donnent la parole aux animaux, aux arbres, aux fleurs, au soleil, au vent et à la mer. Les arbres sont protecteurs, les animaux solidaires (sauf s’ils se mangent par nécessité), les fleurs coquettes et les hommes le plus souvent dangereux et malfaisants, à l’exception de Biche.
  1. Sous un chêne
  2. Un vieux jardin (À Tante)
  3. La Haute Montagne (Au docteur V.)
  4. Les Oiseaux de mer (À Maman)
  5. Les Hiboux
  6. Dans un grand parc au printemps (À Strakham)
  7. La Basse Montagne (Au professeur L.)
  8. Amour d’épinoche (À Bon Papa)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Acte de décès, no 4, , Saint-Maurice-de-Rémens, Archives départementales de l'Ain [lire en ligne] (vue 2/5)
  2. Philippe Champy, Les Blacque-Belair : ascension sociale et plongée dans la culture, Guénégaud, (EAN 9782850231308), p. 110.
  3. « Nécrologie », sur RetroNews - Le site de presse de la BnF, L’Écho de Paris, (consulté le ), p. 2

Liens externes[modifier | modifier le code]